Chargement en cours

BAL COUNTRY

15/09/2019 - 14:00 à 18:30
En savoir plus

La MJC de la Vallée à Chaville (92) vous donne rendez-vous le dimanche 15 septembre 2019 pour un bal country/line-dance – spécial Débutants/Novices.

Martine sera aux platines et vous accueillera dans la bonne humeur.

Le bal débutera à 14h jusqu’à 18h30 avec une ouverture des portes dès 13h30.

Tarif : 6€ pour les adhérents & 9 € pour les non-adhérents de la MJC.
Vous y retrouverez toutes vos danses élues ou non du PC IDF.

ACCES :
Ligne N - Paris Montparnasse - Arrêt "Chaville Rive Gauche"
Ligne L - Paris St Lazare/La Défense - Arrêt "Chaville Rive Droite"
RER C - Arrêt "Chaville Vélizy"
Bus 171 : Arrêt "Puits Sans Vin"
A86 sortie Meudon Vélizy
Parking souterrain à proximité.

Réservez

RONA HARTNER et DJ TAGADA + ZARHZÄ + FUNK FICTION

11/10/2019 - 20:30 à 23:30
En savoir plus

RONA HARTNER & DJ TAGADA LIVE BAND

Rona Hartner :

Chant Rona Hartner, comédienne primée de nombreuses fois pour son rôle dans le film de Tony Gatlif "Gadjo Dilo" est aussi chanteuse, danseuse et peintre. Tout en ayant réalisé 3 albums solo, elle a collaboré avec de nombreux artistes dont David Lynch pour l’inoubliable "you’re more than that". C’est tout naturellement que cette artiste singulière a "mixé" son univers avec celui de Dj Tagada, connu et reconnu pour être un des seul Dj/musicien à avoir penetré la musique d’Europe de l’est jusqu’à pouvoir la réinventer. Sélecteur incontournable il est l’un des premiers à avoir permis à ce style d’émerger en France. Un son electro sans concessions rencontre la vérité des musiques traditionnelles et toute la folie d’une Diva des Balkans Nouveau : Le projet Selfish est une collection de nouvelles chansons qui porte un regard pertinent et sans concession sur notre époque. Sur un tempo electro swing, le morceau titre joue sur les sens et dénonce l’égoïsme (selfish) narcissique (selfie) impulsé par les réseaux sociaux où les données de l’individu sont hameçonnées (phishing) et revendues aux multinationales comme de simples sardines (sell fish). Ouverte sur les 5 continents, joyeuse et totalement contemporaine la musique de Dj Tagada et Rona Hartner est déjà une mise en pratique de cet esprit de juste échange

Dj Tagada :

Machines - Guitare Sélecta incontournable de la scène Electro Balkan, Dj Tagada explore depuis 2004, le son traditionnel d’Europe centrale et orientale. Fondateur des soirées BalkanBeats Paris, il mène la transe à coup de danses populaires et farandoles déjantées Cet indépendantiste de la piste a réalisé deux albums avec la diva des Balkans "Rona Hartner" (Gadjo Dilo ) et a collaboré auprès d' Rwan, Le Soviet Suprem et La Caravane Passe . Indispensables ses Dj Sets sont Roots, festifs et synonymes de partage. La Révolution du dance Floor et du son Electro-tradi c’est lui!

Zarhza

Originaire de la Tripotie – utopie communautaire –, ce collectif éclectique de bardes* survoltées manie de sa fougue pimentée l'art de la Pskratatouille Sonore.

 

Une base écrémée de chanson à plume envoûte les papilles gustatives d'une sauce épicée aux émincées de klezmer. Propulsée par des rythmiques survitaminées, elle tranche avec toute expérience culinaire passée.
Saveurs balkaniques et latines finissent par s’en évaporer pour abreuver les corps suants qui se verront rassasiés de leur fringale.

Un cocktail explosif prend forme : Zarhzä. Vous. La Nuit.
« Quand s’éveille le hibou sonne l’heure des 400 coups »

* barde (nom féminin) : Fine tranche de lard gras dont on entoure les pièces à rôtir. (Larousse 2017)

Funk Fiction

Formation cuivrée de Funk explosif alliant le Rock, le Reggae, ainsi que des riffs musclés en tout genre. Ajoutez à cela une petite pincée de Jazz et quelques gouttes de Dub.
Les solos s’enchaînent sur scène, laissant mijoter une bonne humeur ambiante et un peu de folie.

Réservez

Chilla + Tracy De Sá

16/11/2019 - 20:30 à 23:30
En savoir plus

Chilla

Jeune rappeuse originaire de Lyon, Chilla a d'abord fait couler beaucoup d'encre avec sa « Lettre au Président » qui a passionné les plus grands médias français. Avec la sortie de son premier EP KARMA en novembre 2017, elle continue d’enflammer les médias. elle continue d'enflammer les médias avec ses titres "Si j'étais un homme" et "Sale Chienne".

Chilla ne s’arrête jamais et délivre beaucoup : un freestyle intitulé « Dans le movie #1 » dont le clip a été chorégraphié par la célèbre Marion Motin, un second freestyle inédit qu’elle offre aux auditeurs de Skyrock lors du planète rap de Romeo Elvis qui l’a invitée aux côtés d’Angèle et Orelsan.

Tracy De Sá

Née en Inde, partie vivre un fragment de son enfance au Portugal, adolescente en Espagne avant de s’établir en France : retracer l’itinéraire de Tracy De Sá impose de suivre une route de plusieurs milliers de kilomètres à travers le globe.

Entre rappeurs, danseurs, graffiti artists et dj’s, les cloisons étaient poreuses, c’est presque normalement que Tracy a saisi un stylo et une feuille pour se mettre au rap. Gestuelle, attitude, état d’esprit militant, tout traduisait déjà en elle une aptitude inexploitée pour la matière.

Ouverture des portes 20h00

ACCES :

Ligne N - Paris Montparnasse - Arrêt "Chaville Rive Gauche"
Ligne L - Paris St Lazare/La Défense - Arrêt "Chaville Rive Droite"
RER C - Arrêt "Chaville Vélizy"
Bus 171 : Arrêt "Puits Sans Vin"
A86 sortie Meudon Vélizy
Parking souterrain à proximité.

Réservez

BIGA*RANX + ALVAN

06/12/2019 - 20:30 à 23:30
En savoir plus

Biga*Ranx

Né en France en 1988, Biga*Ranx se tourne très tôt vers les sonorités jamaïcaines. Son attention se porte sur les rythmes de Yellowman et de DJ Screw. Dès l’âge de 14 ans, il se consacre entièrement à la musique, se forgeant un style personnel à force de travail, d’écriture et de composition.
En 2008, Biga est adoubé par le singjay jamaïcain Joseph Cotton qui le baptise « Ranx », son entrée dans le monde du reggae est consacrée. Les deux hommes postent un freestyle sur internet qui s’avèrera être un énorme succès, enregistrant aujourd’hui près 2 million de vues.

En 2012, il part en Jamaïque dans le cadre de la réalisation d’un documentaire en collaboration avec Radio Nova et la chaine France Ô. Un résultat bluffant où il s’essaye avec succès au journalisme partant à la rencontre des acteurs majeurs de la musique jamaïcaine.

En 2014, le prodige du ragga-dub s’attèle à la réalisation de son troisième album. Sorti en 2015, Biga*Ranx livre avec “Nightbird” un album très personnel puisque l’artiste y est à la fois auteur et compositeur. Il mêle avec brio toutes les influences qu’il affectionne exprimant ainsi sa vision d’un Reggae à la fois raffiné et moderne. C’est sur cet album que l’on entend pour la première fois Biga*Ranx chanter en français.

En 2016, il reprend la route pour une nouvelle tournée des festivals et des salles qui s’achève par une date parisienne au Trianon en Janvier 2017. Entre deux dates, Biga*Ranx retourne en studio pour travailler sur ce nouvel album « 1988 ».

Avec « 1988 », Biga*Ranx propose un mélange de styles et d’influences toujours aussi unique et introspectif. Seul ou entouré d’invités prestigieux, le MC démontre encore une fois toute l’étendue de son talent et de sa créativité débordante.

 

Première partie assurée par Alvan

Le mariage de l’électronique et de l’organique, de la poésie et de l’euphorie, de paysages exotiques et de voyages intérieurs : bienvenue dans le monde d’Alvan. À 25 ans, il est déjà lauréat du BPM Contest, auteur d’un EP, Home, aux deux millions d’écoutes, et déjà en route pour d’autres productions accrocheuses.
Jeune prodige électro , à l’instar de Fakear ou Petit Biscuit, Alvan propose une musique chillwave, une électro qui intègre des sonorités world et des solos de guitare et ukuélé, instruments qu’il affectionne tout particulièrement.
Fraîchement signé sur le label électro de Warner, Big Beat Paris, il sort aujourd’hui « Damiana », un single qui sera incontestablement sa carte de visite. Les mots-clés ?
L’aventure, l’évasion, la rêverie, la nature… le tout sur des rythmes lancinants et une mélodie addictive, fruit du glissement d’un stylo sur les cordes du ukulélé. En invitée, la jeune chanteuse Velvet. Manifeste électro-pop, baptisé du même nom qu’une tisane aphrodisiaque sud-américaine, « Damiana » témoigne du talent d’Alvan, musicien à qui
les machines ne font pas peur et pour qui « les sonorités comptent plus que tout ». Son rêve ? Que sa musique « parle au plus grand nombre ». Et si un jour il peut jouer de la guitare aux côtés de Slash, il ne dira pas non. On l’aura compris, Alvan est du genre fidèle à ses idoles, enrichissant sans cesse ses influences, au fil de ses explorations culturelles.

Réservez

LA MAISON TELLIER

13/12/2019 - 20:30 à 23:30
En savoir plus

La Maison Tellier

Dans les villes traversées à l’occasion des tournées, en face de l’île Tatihou, aux studios ICP de Bruxelles, dans des studios implantés dans la campagne normande ou au coeur du Massif central, le
sixième album de La Maison Tellier s’est patiemment construit.
C’est le disque du grand retour des guitares et de chansons enregistrées vives – « live ». Plus que jamais, La Maison Tellier est la réunion de cinq musiciens qui offrent le meilleur d’eux-mêmes pour délivrer des chansons qui s’impriment dans nos mémoires et nous ramènent à nos adolescences, quand tout se noue et que se décide notre aptitude à nous engager, nous lier, nous confronter.

Après les premiers albums qui portaient le regard vers un ailleurs, après Beauté pour tous qui parfois contemplait le passé, après Avalanche qui scrutait en lui-même, Primitifs modernes semble regarder droit devant, et tout autour. La musique épouse cet élan en un disque physique et charnel, incarné en onze chansons qui se fraient leur chemin jusqu’à nous, convoquant la mélancolie douce des textes d’Alain Souchon ou Yves Simon, galvanisée par l’électricité d’un rock au classicisme élégant hérité du rock américain des années 90 à la manière de R.E.M.
Quand tout change, trop vite, il faut parfois savoir se rallier au premier, à l’éternel.
Primitifs modernes offre ceci : onze chansons qui nous ressemblent et nous ramènent à l’essentiel.

Diallèle

Le groupe Diallèle est créé par Mathieu Lemaire en avril 2005. Une contrebasse (Etienne Daunizeau), une guitare (Sylvain Lemaire), un saxophone soprano (Mathieu Lemaire) & une batterie (Loïc Boué), au service d’une musique improbable, mélange de jazz et de rock...
Après mars 2008, Diallèle évoluera en trio avec Romain Bercé à la batterie, Mathieu Lemaire au saxophone & Sylvain Lemaire à la guitare. Avec cette nouvelle formation, Diallèle s’offre une nouvelle esthétique musicale tout en réaffirmant ses influences : TYFT, John Coltrane & Steve Lacy, Pitchoutchoulex, Anouar Brahem, Jim Black, etc. De manière plus large, Diallèle évolue sur le fil des musiques improvisées, des cultures rock, du jazz, de la « world », des musiques electro, etc.

 

Réservez