Chargement en cours

Atelier polyphonique

29/09/2021 - 18:00 au 15/12/2021 - 18:00
Maison de l'étudiant
9 place Latour-Maubourg - 26000 Valence
En savoir plus

L'atelier polyphonique, mis en place depuis 2019, propose aux étudiant.es de Valence de s'essayer au chant. Cet atelier est accessible pour tous les niveaux et est dirigé par Daniel Pagliardini, enseignant à l'Inspe Valence.

Réservez

Indes galantes // cinéma

30/09/2021 - 16:00 à 17:30
LUX, Scène nationale
36 Boulevard Général de Gaulle - 26000 Valence
En savoir plus

C’est une première pour 30 danseurs de hip-hop, krump, break, voguing… Une première pour le metteur en scène Clément Cogitore et pour la chorégraphe Bintou Dembélé. Et une première pour l’Opéra de Paris. En faisant dialoguer danse urbaine et chant lyrique, ils réinventent ensemble le chef-d’œuvre baroque de Jean-Philippe Rameau, Les Indes Galantes. Des répétitions aux représentations publiques, c’est une aventure humaine et une rencontre aux enjeux politiques que nous suivons : une nouvelle génération d’artistes peut-elle aujourd’hui prendre la Bastille ?

Nous avons consacré en 2018 une exposition au cinéaste et plasticien Clément Cogitore. Le jeune artiste avait alors évoqué sur notre plateau le désir cher qu’il avait de réunir «deux amis autour d’une même table» : le hip-hop et l’opéra. D’un court métrage saisissant, il est passé à la mise en scène de l’intégralité de l’œuvre de Rameau pour l’Opéra de Paris. Le film de Philippe Béziat (réalisateur de Traviata et Nous) raconte cette aventure artistique hors du commun, dans laquelle une expression chorégraphique venue de la rue investit l’une des plus belle scène d’Europe.

--> Le teaser

Réservez

Atelier théâtre d'impro

14/10/2021 - 13:30 à 15:30
Maison de l'étudiant
9 place Latour-Maubourg - 26000 Valence
En savoir plus

Découvrez le théâtre d'impro avec Philippe Coste de la Cie Les Décoiffeurs de girafes ! L’improvisation théâtrale fait appel à l’imagination des participants qui doivent, selon des contraintes de jeu données, composer un personnage, exposer une situation, écrire un dialogue, de façon spontanée. Ce jeu les amène à développer leur créativité, puisqu’ils doivent faire preuve d’originalité tout en respectant le cadre défini par l’arbitre.

Réservez

Des sciences cognitives aux enjeux de l'éducation à l'image // colloque

19/10/2021 - 09:30 au 20/10/2021 - 09:15
LUX, Scène nationale
36 bd du Général de Gaulle - 26000 Valence
En savoir plus

8 places disponibles pour le 19 octobre

8 places disponibles pour le 20 octobre

 

(possibilité de s'inscrire pour les 2 jours)

 

PROGRAMME :

Le jeune spectateur, citoyen : des sciences cognitives aux enjeux de l'éducation à l'image

Rencontres organisées par Les Enfants de cinéma et LUX Scène nationale de Valence
En partenariat avec les chercheurs.euses de l’ENS, l’Université de Paris et l’Université Paris Nanterre

19-20 OCTOBRE 2021


Depuis leur création en 1994, Les enfants de cinéma ont œuvré à documenter, enrichir, approfondir, la question de l'éducation artistique des plus jeunes. Comment et pourquoi montrer de beaux films au jeune public ? Aujourd'hui, en ces temps où la banalisation du complotisme inquiète, l'association qui, à son niveau, s'est toujours pensée comme une sorte de laboratoire de recherche, s'est tournée vers deux types d'interlocuteurs pour continuer d'avancer dans ses travaux autour de la nécessité de développer l'éducation artistique au cinéma pour former le jeune citoyen.

En plus de rester fidèle à un principe fondateur (parier sur une pédagogie constructive qui, en proposant la rencontre avec de belles œuvres, aiguise un esprit critique qui pourra ensuite s'exercer sur des messages douteux), avec la complicité active de Lux scène nationale de Valence, Les enfants de cinéma ont invité les chercheurs du département d'études cognitives de l'École normale supérieure de la rue d'Ulm à proposer un état des lieux autour des processus cognitifs de la vision, de la créativité et de la compréhension du récit chez les plus jeunes.

Le lendemain, l'association se tournera vers les élus de la région, mais aussi des représentants des corps intermédiaires susceptibles d'être intéressés par une sensibilisation autour de ce thème : comment aider à développer l'esprit critique chez de jeunes citoyens ?


Mardi 19 octobre : Sciences cognitives

Co-organisateurs
Equipe du Laboratoire des émotions - Département d’Etudes cognitives de l’ENS : Victor Chung (Inserm, ENS), Julie Grèzes (Inserm, ENS), Klara Kovarski (Hôpital Fondation Rothschild-CNRS, Université Paris), Rocco Mennela (Université Nanterre, ENS)

Chercheurs invités
Olivier Pascalis, Université Grenoble, CNRS,
Edouard Gentaz, Université Genève,
Mathieu Cassotti, Université Paris, CNRS
Nathalie Blanc, Université Montpellier

Cinéastes invités
Claire Simon, Denis Gheerbrant


9h30 | Ouverture Les enfants de cinéma/Scène nationale LUX/Département d’Études Cognitives de l’École Normale Supérieure
10h | Intervention scientifique 1 - Vision/Attention - Olivier Pascalis (Université Grenoble, CNRS)
11h | Intervention scientifique 2 - Dynamiques socio-émotionnelles - Edouard Gentaz (Université Genève)
12h | Pause


13h | Intervention scientifique 3 – Créativité - Mathieu Cassotti (Université Paris, CNRS)
14h | Intervention de Laurent Dumaine professeur de lettres et d'audio-visuel, collège Paul Valéry Valence : la compréhension du récit chez les élèves
15h | Pause
15h30 | Intervention scientifique 4 - Compréhension du récit et de la fiction -Nathalie Blanc (Université Montpellier)
16h30 | Table-ronde : Recherche, apprentissage et 7ème Art: regards croisés sur le développement de l'enfant avec Julie Grèzes, Clara Kovarski, Victor Chung et Rocco Mennela.
18h | Projection du film de Denis Gheerbrant La Vie est immense et plein de dangers en présence du réalisateur.
20h30 | Projection du film de Claire Simon Récréation, en sa présence.


Mercredi 20 octobre : Initiation au regard

Matin : Initiation au regard des jeunes, spectateurs, citoyens : rôle des collectivités territoriales et des partenaires

9h15 | Ouverture par Catherine Rossi-Batôt, directrice de LUX
Ginette Dislaire et Geneviève Troussier, présidentes des enfants de cinéma.
9h30 | Intervention de Marie-Christine Bordeaux , professeure des universités, membre du Haut Conseil de l'éducation artistique: L’évolution des objectifs et des modalités de l’EAC : d’une politique interministérielle à une politique partagée avec les territoires.
10h15 | Intervention de Carole Desbarats, membre du bureau des Enfants de cinéma. : Allier accueil du plaisir du spectateur et pédagogie du détour pour œuvrer à la formation du jeune citoyen.
11h30-13h | Table ronde, animée par Michel Billout, vice-président des Enfants de cinéma en présence d'élus. Place et rôle des élus dans le soutien et l'accompagnement des politiques en faveur de l'éducation artistique aux images. Marie-Françoise Pascal, adjointe culture Valence et conseillère communautaire ; Jean-Paul Lecoq, député (Initiateur du Festival Du grain à démoudre) ; Olivier Caremelle, 1er adjoint à la ville de Lille-Lomme, représentant du RFVE au Haut conseil de l'éducation artistique et culturelle ; Sonia Tron, adjointe à l'éducation, Villeurbanne, capitale française de la culture 2022.


Après-midi : Le plaisir, vecteur d'efficacité pédagogique

14h30 | Performance et conférence dansée autour de Chantons sous la pluie : invitation à la réflexion en danse, musique et cinéma par le claquettiste Alexis Thomas-Szlachta accompagné de la pianiste Célia Oneto Bensaid.

Réservez

Cours de modern'jazz

09/11/2021 - 12:15 à 13:45
Maison de l'étudiant
9 place Latour-Maubourg - 26000 Valence
En savoir plus

Cours de modern alliant fluidité, énergie, créativité, musicalité et sens artistique animé par Olivier Coste (chorégraphe intervenant pour le SUAPS Valence) :

- échauffement

- déplacement

- recherche chorégraphique

- chorégraphie imposée

Réservez

Valence ou Grenoble ? Une querelle universitaire en Dauphiné (15e-19e siècle) // conférence

09/11/2021 - 18:30 à 20:00
Maison de l'étudiant
9 place Latour-Maubourg - 26000 Valence
En savoir plus

Valence ou Grenoble ?

Une querelle universitaire en Dauphiné (15e-19e siècle)

 

1542 : l’université créée à Grenoble en 1339 est supprimée au profit d'une nouvelle créée à Valence. Le début d’une querelle de 4 siècles entre les deux villes !

 

Quoique l’une des plus anciennes du royaume de France, l’université de Grenoble n’a connu qu’une existence éphémère jusqu’à la Révolution française. C’est à Valence qu’en 1542 le dauphin Louis II (futur roi louis XI) choisit de restaurer les enseignements universitaires que son prédécesseur, Humbert II, avait fixés à Grenoble.

Cette initiative nourrit entre les deux villes une tension qui ne prend fin qu’avec la suppression des universités d’Ancien régime en 1792. Rétablie en 1542 à la demande notamment du parlement de Dauphiné soucieux d’avoir la main sur la formation des hommes de loi, l’université de Grenoble est supprimée dès 1565 sous la pression de l’évêque de Valence, Jean de Montluc. Au 18e siècle, c’est en vain que les plus hautes autorités dauphinoises, intendant et parlement en tête, demandent le transfert à Grenoble de l’université de Valence. Jusqu’à la Révolution, ses facultés de théologie, de droit et de médecine délivrent des grades de licenciés et de doctorat à de nombreux étudiants qui pourtant n’y font pas toujours de longues études.

Quoiqu’infructueuse, la pression grenobloise nourrit à Valence de fortes rancunes qui se traduisent notamment par le refus des élites de la ville de soutenir le parlement de Dauphiné dans sa lutte contre les édits Lamoignon en 1787 et d’envoyer des délégués à l’Assemblée de Vizille en 1788. Mais le nouvel ordre napoléonien prenant place, c’est en vain que Valence demande en 1808 que soient installées dans leurs murs les nouvelles facultés créées en 1808.

Réservez

Ploies sous mon poids // art du cirque

16/11/2021 - 20:00 à 22:00
Le Train Théâtre
1 rue Louis Aragon - 26800 Portes-Lès-Valence
En savoir plus

Par la Cie Mauvais Coton

Nouvelle création pour cette belle compagnie aventurière qui cherche inlassablement à repousser les limites.
Au centre, trois mâts culbuto, morceaux de météorites échouées. Puis un cratère pour se réfugier. Sur ces improbables planètes, tout bouge tout le temps obligeant cinq acrobates-musiciens à habiter l’espace autrement. Il faut être capable de tenir, de s’agripper, de revenir au centre quoiqu’il arrive… et sûrement accepter que l’homme ne soit pas tout puissant et qu’il puisse tomber.

La musique, à la fois tribale et vivante, s’invite au plateau dans une quête résolument optimiste.


 

Réservez

Cabaret Contemporain et Ensemble TaCTuS // musique

27/11/2021 - 20:45 à 22:30
Théâtre de la Ville de Valence
Place de la Liberté - 26000 Valence
En savoir plus

Cabaret Contemporain et Ensemble TaCTuS

Festival Micromusic

 

Une soirée où dialoguent musique répétitive et musique électronique, produite avec des instruments ! Ou comment des marimbas, deux contrebasses, une guitare, une batterie et un clavier vous feront danser comme sur de la musique électronique!

 

Le Cabaret Contemporain est un groupe de cinq musiciens, à la fois compositeurs et improvisateurs qui mélangent styles et genres musicaux. Après avoir approché divers esthétiques, les musiciens du Cabaret Contemporain développent ici une approche inédite de leur instrument, incluant techniques, préparations et modes de jeu singuliers. Par des moyens acoustiques, chacun produit des sons appartenant au domaine des musiques électroniques.

Simon Drappier et Ronan Courty (contrebasses), Fabrizio Rat (piano), Julien Loutelier (batterie) et Giani Caserotto (guitare).

 

 

TaCTuS est un collectif né en 2011sous l’impulsion de 5 percussionnistes. Cet ensemble propose des spectacles pluridisciplinaires. Les possibilités multiples et quasi inépuisables qu’offrent les percussions, toujours au cœur de son travail, lui permettent d’explorer en permanence le lien entre le son, le corps et l’espace, révélant ainsi une complicité rare avec d’autres formes d’expressions artistiques.

Le collectif jouera à 20h sur le parvis du Théâtre

Paul Changarnier, Pierre Olympieff et Théo His-Mahier (Percussions).

 

Soirée organisée en partenariat avec La Cordo, dans le cadre du Festival Marathon et de Micromusic,  un événement coordonné par le Conservatoire à Rayonnement Départemental de Valence Romans Agglo.

Réservez

LA SCÉNOGRAPHIE DE SPECTACLE : PROCESSUS DE CRÉATION ET DE COLLABORATION

02/12/2021 - 16:00 à 18:00
LUX, Scène nationale
36 bd du Général de Gaulle - 26000 Valence
En savoir plus

Conférence avec les Amis du Musée

par Annabelle Vergne, scénographe et enseignante en Scénographie à l’Ensad – Paris

Réservez

Exposition, rencontre croisée avec Marion Lacourt et Florence Miailhe // cinéma

03/12/2021 - 18:00 à 22:00
LUX, Scène nationale
36 bd du Général de Gaulle - 26000 Valence
En savoir plus

Marion Lacourt Illustre la saison de LUX et expose en décembre

Illustratrice, graveuse et réalisatrice de films d’animation, diplômée des Arts Décoratifs de Paris, elle s’est formée à la lithographie aux Beaux-Arts de Hambourg. Son film Moutons, Loup et Tasse de thé… a reçu le Prix Émile Reynaud 2019 et a été sélectionné dans les plus grands festivals internationaux. Elle nous invite à découvrir son atelier de création et souhaite que l’on visite ses œuvres comme des rêves…
→ Exposition du 9 novembre au 16 janvier

 

Venez découvrir l'exposition et faire la rencontre de Marion Lacourt et de Florence Miailhe le temps d'une soirée.

Projection du film La Traversée à 20h

 

Réservez

Point Zéro / Wo-Man par Amala Dianor // Danse

07/12/2021 - 20:00 à 22:00
LUX, Scène nationale
36 bd du Général de Gaulle - 26000 Valence
En savoir plus

Point Zéro / Wo-Man

Amala Dianor

 

À la croisée des styles, la danse d’Amala Dianor puise sa source dans le hip hop, le contemporain et le classique, mais aussi le sabar, danse traditionnelle sénégalaise. Il livre ici deux pièces d’exception, dévoilant une gestuelle à la fois fluide et énergique.

 

Avec ses complices de danse Mathias Rassin et Johanna Faye, Amala Dianor imagine Point Zéro, un retour aux sources, celles du hip hop et de la street dance à partir desquelles tout a commencé et qui les a vu grandir depuis dix ans. La pièce interroge les chemins parcourus et les esthétiques de chacun pour comprendre ce que sont devenues les valeurs fondatrices du hip hop, voir s'il est encore possible d'y puiser afin de créer, transmettre et danser de nouveau ensemble.

Au commencement de Wo-Man, il y a le solo Man Rec, créé en 2014 et qui depuis ne cesse de tourner partout dans le monde. En 2020, Amala Dianor transmet cette pièce, considérée comme le manifeste intime du chorégraphe, à Nangaline Gomis, jeune danseuse à l’énergie pulsatile tout juste sortie du Conservatoire. Plus qu’une simple reprise, il imagine pour elle un prolongement de la chorégraphie.

« Man » signifie « moi » en Wolof. « Man Rec », c’était « moi seulement ». « Wo-Man » est la version féminine de ce « moi » choral, riche d’influences diverses et de racines plurielles.

Réservez

"Je suis une fille sans histoire" d'Alice Zeniter // Théâtre

08/12/2021 - 20:00 à 21:15
Maison de l'étudiant
9 place Latour-Maubourg - 26000 Valence
En savoir plus

THEATRE

 

La romancière et dramaturge l'assure: des mythes fondateurs aux discussions de comptoir en passant par la communication politique, la narration structure l’expérience humaine. Même la biologie tisse un récit sur les origines de la vie.
Plutôt que de mettre au pilori la mise en récit du réel, Je suis une fille sans histoire prend le parti de la comprendre «scientifiquement», en détricotant les ficelles de la narratologie. Dans cette conférence performée, prendre un grand classique de la littérature ou une très sérieuse théorie au pied de la lettre emmène dans des aventures aussi fécondes que farfelues, comme raconter l’histoire d’une meute de loups à la manière d’une tragédie shakespearienne ou enquêter sur son propre corps façon Sherlock Holmes.
Conseillée par le circassien Matthieu Gary, Alice Zeniter fusionne dans ce seul en scène la chair humaine et le squelette du récit, et ajoute à l’éventail des expressions corporelles celui des structures linguistiques.
Et, qui sait, «peut-être qu’un triangle sémantique peut devenir une montagne à gravir?»

Réservez

Stage théâtre/danse avec la Cie du Gravillon

11/12/2021 - 14:00 à 16:00
Maison de l'étudiant
9 place Latour-Maubourg - 26000 Valence
Réservez

Möbius // arts du cirque

18/01/2022 - 20:00 à 22:00
La Comédie de Valence
Pl. Charles Huguenel - 26000 Valence
En savoir plus

Fluides comme une nuée d’étourneaux, dix-neuf voltigeur·euse·s se déplacent sur scène comme un seul être. Pour chorégraphier ces envols inspirés du spectacle de la nature, la compagnie de cirque XY a collaboré avec Rachid Ouramdane. Möbius, qui tire son titre du célèbre ruban, est un continuum infini de mouvements qui vient  tutoyer la voute céleste.

Pour faire du vertige leur allié et enchaîner voltiges et pirouettes, les acrobates de la compagnie XY se sont inspiré·e·s des bancs de poissons et des «murmurations» des oiseaux. Formant des nuages impressionnants dans le ciel, ces énigmatiques vols coordonnés représentent pour l’artiste de «formidables chorégraphies aériennes qui semblent si harmonieuses et dont on ne comprend pas le fonctionnement».
C’est dans un décor blanc comme un ciel d’hiver, un paysage changeant, sculpté par les corps, les sons et les lumières, que les dix-neuf interprètes s’élancent. De pyramides humaines en portés chorégraphiques, elles et ils décollent, chutent et tourbillonnent en donnant l’illusion de toucher à peine le sol. Möbius, spectacle peu avare en virtuosité et élans de haut vol, semble viser un seul but: ne former plus qu’un seul être pour mieux s’élever, ensemble.

Réservez

Omma de Josef Nadj // danse

23/03/2022 - 20:00 à 22:00
La Comédie de Valence
Pl. Charles Huguenel - 26000 Valence
En savoir plus

DANSE

 

Sur scène, huit hommes retracent la formation de l’univers. Cette poésie est signée Josef Nadj, monument de la danse contemporaine, qui a marqué les esprits par sa singularité ainsi que son écriture protéiforme et incisive.

Pour sa dernière pièce, Omma, le chorégraphe originaire de l’ex-Yougoslavie collabore pour la première fois avec des interprètes d’origine africaine, dévoilant une danse sans fioritures, riche et expressive.
Dans cette proposition minimaliste, focalisée sur l’essence de l’humain, mouvement, voix, rythme, souffle, musicalité remplissent le plateau avec puissance. Chacun y déplie des récits et des imaginaires qui se croisent, cohabitent, se frottent, s’entrechoquent, à l’image des atomes qui forment la matière et dont la rencontre créa le monde que l’on connaît. Chacun semble porter en lui une part d’infini.
L’ensemble des gestes des huit hommes constitue une cosmogonie visant à expliciter la formation de l’univers qui se résume en un mot: «Omma». Ce vocable de grec ancien qui signifie «Œil, regard, ce que l’on voit, vue, et même spectacle», porte en lui l’intention première de la pièce. Pour Josef Nadj, c’est une invitation subtile à ouvrir notre regard pour observer, sans tricher, ce qu’il se passe à l’intérieur de nous-même, comme pour nous initier à une nouvelle manière d’être présent au monde.

 

Réservez