Chargement en cours

Abonnement

La Grande Ourse
Saint-Agathon
En savoir plus

Achetez vos billets à un prix préférentiel pour les concerts organisés par l'association Melrose à la Grande Ourse. Une fois abonné, vous recevrez un "n° membre". Il vous suffira ensuite de sélectionner le concert de votre choix puis le tarif "Melrose" (vous aurez droit à une place par concert et par membre - votre "n° membre" sera demandé à la réservation).

Réservez

DELGRES

16/12/2018 - 17:30
La Grande Ourse
Hent Meur - 22200 SAINT-AGATHON
En savoir plus

Une batterie métronomique et féline à la fois, des riffs de guitare dobro trempés dans la braise, un tuba cabossé d'où s'échappent des lignes de basse telluriques... Voilà Delgrès, un power trio qui réinvente le blues en y injectant une transe rock abrasive qui évoque autant la soul des Touaregs que celle de John Lee Hooker et des Black Keys, tout en portant un message séculaire, celui de Louis Delgres, héros de la lutte contre l'esclavage en Guadeloupe. Voilà aussi pourquoi cette musique rebelle et brûlante, à travers les frissons qu'elle dégage, nous parle autant aujourd'hui, en faisant vibrer aussi bien nos corps que nos esprits.

Réservez

JOHNNIE GLAZ STRING BAND

27/01/2019 - 17:30
La Grande Ourse
Hent Meur - 22200 SAINT-AGATHON
En savoir plus

Johnnie Glaz String Band est un nouveau groupe du Centre Bretagne. Une authentique bouffée d'airs en plein " Far Ouest Armoricain" !

Un jeu de scène autour du « single mic », c'est-à-dire autour d'un seul micro comme dans les années 1950.  Tous multi-instrumentistes, les Johnnie Glaz s'échangent leurs instruments sur un répertoire Country Blues, Bluegrass, Old time et Rock n' Roll... du « Classic Americana » !

Réservez

JOHN NEMETH

03/02/2019 - 17:30
La Grande Ourse
Hent Meur - 22200 SAINT-AGATHON
En savoir plus

A juste 30 ans, le jeune harmoniciste John Németh est l'étoile montante du blues, en tout cas la coqueluche de gens comme Bob Margolin, qui ne tarit pas d'éloges sur ce jeune prodige.

 “John Németh is a natural-born Bluesman, and he proves it with every note he sings, shaping each one with emotion, taste and inspiration. John’s expressive Blues harp playing answers his voice and fulfills his songs when he solos. John Németh makes it sound easy.” Bob Margolin, 2004

Profondément influencé par le jeu de Sonny Boy Williamson et de Little Walter, John Németh a ce toucher juste d'harmonica qui place immédiatement, et dès la première note, le blues en état d'émotion. Sa musique emprunte la voie du revival, puisant dans la tradition du Blues des années 50 et 60, les fluides naturels pour créer un réel style bien à lui, parfaitement maîtrisé et superbement joué. 

En 2004, il sort un 1er album sous son propre nom (« Come and Get It ») dans lequel il est accompagné par cette autre idole, le très respecté Junior Watson (Canned Heat, Rod Piazza, Mighty Flyers, etc...) après avoir tourne a travers les Etats-Unis et l’Europe du Nord. John décide alors de s’installer avec sa femme en Californie. Il ne faudra longtemps avant que Jerry Del Giudice, le patron du label Blind Pig Records le signe pour 3 albums. John Németh a reçu de nombreuses propositions pour travailler avec Anson Funderburgh and Elvin Bishop.

En 2013, John Németh décide de s’installer a Memphis afin de collaborer avec le producteur-bassiste Scott Bomar (Electraphonic Studio) et ses Bo-Keys (anciens musiciens de STAX et HI-RECORDS). Un superbe album voit le jour : MEMPHIS GREASE. Il ne s’agit pas d’une reconstitution muséale Soul Blues mais bien au contraire, on retrouve un harmonica volubile et une voix déclamatoire de Németh qui dominent l’ensemble des morceaux.

Réservez

TROIS CAFES GOURMANDS

02/03/2019 - 21:00
La Grande Ourse
Hent Meur - 22200 SAINT-AGATHON
En savoir plus
/// Organisé par Melrose /// Ouverture à 20h30 ///

C’est à la fin de l’été 2013 que naît officiellement le groupe “Trois Cafés Gourmands”, composé de trois amis d’enfance : Mylène Madrias , Jérémy Pauly et Sébastien Gourseyrol.

Passés les premiers balbutiements, leur amitié se scelle vite à travers la musique grâce à trois voix complémentaires et deux guitares acoustiques. Les premières compositions arrivent avec des textes forts et des mélodies entêtantes. On se balade dans leur quotidien et au fil du temps entre amour, famille, déceptions et coups durs. Les titres joyeux et festifs en apparence cachent une certaine nostalgie et mélancolie que l’on aime découvrir à chaque nouvelle audition.

En 2018, tout s’accélère, le clip de leur single “À Nos Souvenirs “ tourné en Corrèze, département d’origine des Trois Cafés Gourmands, est visionné plus de 14 millions de fois su Youtube. La France entière s’approprie la chanson “ À Nos Souvenirs “ pour en faire un véritable hymne au quotidien, repris par toutes les générations aussi bien dans les cours d’écoles que dans les discothèques. »

Avec des textes prenants, tantôt nostalgiques, tantôt festifs, Trois Cafés Gourmands renouvèle la chanson française en mêlant folk, jazz manouche, blues, pop et bien d’autres style musicaux.

Réservez

DANA FUCHS

24/03/2019 - 17:30
La Grande Ourse
Hent Meur - 22200 SAINT-AGATHON
En savoir plus

Dana Fuchs a plusieurs points communs avec ses deux amies, Beth Hart et Sari Schorr. Non seulement elle habite New-York, elle aussi, mais surtout elle ne cesse d'étonner et de charmer grâce à un mélange subtil de puissance vocale et de fragilité, une énergie rock combinée à des accents très soul. Pour autant, Dana a un style et un répertoire bien à elle.

Connue d'abord pour avoir campé le rôle de Janis Joplin dans la pièce de Broadway "Love, Janis", puis celui de Sadie dans le film-hommage aux Beatles "Across the Universe", Dana Fuchs évolue depuis une dizaine d'années sur la scène internationale. Sa collaboration avec le label Ruf Records lui ouvre les portes des festivals et des salles en Europe, avec un répertoire plutôt blues-rock, taillé sur mesure pour cette grande blonde qui ensorcelle son public avec des textes autobiographiques désarmants de sincérité. Quand Dana est sur scène, elle ne se contente pas de chanter, elle se raconte: ses joies, mais aussi ses peines et ses douleurs.

Désormais maman, apaisée et épanouie, Dana revient avec un nouvel album très Soul, "Love Lives On", qui sortira le 18 mai 2018 sur le label Membran (Joss Stone, Gregory Porter...).

Réservez

TASHA TAYLOR

28/04/2019 - 17:30
La Grande Ourse
Hent Meur - 22200 SAINT-AGATHON
En savoir plus

La talentueuse Tasha Taylor a toujours porté le flambeau de la Soul et du Blues. Avec son éblouissant troisième album, « Honey For The Biscuit », la chanteuse, compositrice et musicienne américaine dévoile treize chansons qui mettent en lumière son amour pour la musique. "Je perpétue la nouvelle génération de rythm’n blues, de blues et de soul ", dit Tasha. "Combler le fossé entre une génération et une autre. C'est mon entreprise familiale ainsi que ma passion."

Fille de Johnnie Taylor, pionnier du R&B et géant de la Stax, la généalogie de Tasha est de bon augure. Alors qu’elle pourrait jouer de son nom, « Honey For The Biscuit » est à son unique image. "J'ai commencé à écrire ce disque il y a trois ans, se souvient-elle, et j'ai écrit la plupart des chansons sur ma guitare. Ce disque parle beaucoup de chagrin d'amour, de faux pas et d'une certaine confusion." Enregistré à Los Angeles, le groupe est composé de Tasha Taylor (chant, guitare, percussions), Nathan Watts (basse), John Notto (guitare), Jon Taylor (guitare), Don Wyatt (piano/orgue) et Munjungo Jackson (percussion), Gerry Brown, Ronald Bruner, et Stanley Randolph (batterie), Jamelle Williams, Matthew DeMeritt et Lemar Buillary (cuivres). « Honey For The Biscuit » est un reboot palpitant des grands genres américains, intégrant soul, funk et toutes les nuances de la blue note. Au milieu de cette ode au blues, c'est la voix délicieuse de Tasha qui exige la plus grande attention, brute et profonde. Les mots, quant à eux, ouvrent son journal intime d'une période qui l’a beaucoup bouleversée.

En parcourant son histoire, il est clair que Tasha n'a pas seulement hérité du talent de son père, mais aussi de son infatigable éthique de travail. Bien qu'élevée à Dallas, au Texas, sa maison d'enfance était de facto le tourbus. "Je n'avais pas grand-chose en commun avec la vie de famille des autres enfants. Sur la route, c'est là que j'ai grandi. C’est en regardant mon père sur scène depuis les coulisses que j'ai le plus appris." Bien qu’un certain temps, Tasha semblait prendre une autre voie en étudiant le théâtre à l'Université de Boston, avant de jouer dans des émissions de télévision à succès comme Ugly Betty et House. C'est une carrière parallèle qui continue de prospérer, mais la musique reste son ADN et Tasha a composé des B.O. pour des spectacles comme Men In Trees et Lipstick Jungle, avant de sortir son premier album solo, 2008's Revival.

Trois ans plus tard, l'album est suivi par Taylormade, qui rend hommage à son père avec une reprise de Who's Makin' Love. "C'était une source d'inspiration, il avait un talent si particulier ", se souvient-elle. Fidèle aux conseils et à l'exemple de Taylor Snr, Tasha s'est forgé une réputation internationale. "C'est très énergique et très émouvant ", explique-t-elle. "Sur scène, je ressens l'âme de la musique, et j'ai tout mis dans mes performances. J'adore voir le public se connecter à mes émotions."

En 2016, Tasha fait son entrée sur les scènes d'Europe et d'Amérique avec « Honey For The Biscuit », le troisième album qui dévoile alors tout son potentiel. Elle fait connaître le genre qu'elle a toujours défendu et fait entrer ce nom de famille magique dans une nouvelle ère.

Réservez

OTIS TAYLOR

12/05/2019 - 17:30
La Grande Ourse
Hent Meur - 22200 SAINT-AGATHON
En savoir plus

Arrivé de nulle part, ou plutôt du fin fond du Colorado, avec des albums dont les titres intriguent (When Negroes Walked The Earth ; White African ; Respect The Dead, My world is gone…), Otis Taylor cultive sa différence. Effleurent à l’esprit les « tangents » du blues, JB Lenoir, John Lee Hooker, RL Burnside, la tradition du son gwriting social Américain. Le son est obsédant, inclassable et intemporel, tout en rythmiques hypnotiques, le chantre du «Transe blues » évoque le passé mais son propos est bien actuel. C’est ça aussi le blues.

Réservez