Chargement en cours

Abonnement 5 conférences 2022

01/12/2021 - 20:00 au 24/11/2022 - 19:00
Visioconférence
En savoir plus

Accès All Inclusive aux 5 webconférences de l'année :

- Jeudi 24 mars 2022 : Estelle Boutan, "Essaye-encore ! Déjouer les pièges relationnels au travail avec l'appproche de Palo Alto"

- Jeudi 19 mai 2022 : Emmanuelle Piquet, "Quand Palo Alto m'a bluffée !"

- Jeudi 16 juin 2022 : Thierry Delcourt, "La fabrique des enfants anormaux"

- Jeudi 29 septembre 2022 : Roberta Milanese, "La peur de ne pas être à la hauteur : stratégies pour la dépasser et reconnaitre notre valeur"

- Jeudi 24 novembre 2022 : Charles Pépin, "Les vertus de l'échec, pour une sagesse du rebond"

 

Quand Palo Alto m'a bluffée !

19/05/2022 - 20:00
En savoir plus

Une conférence d’ Emmanuelle Piquet
Le modèle systémique et stratégique de Palo Alto est un moyen très puissant de résolution de problèmes, utilisé dans des domaines tels que la psychothérapie et la psychiatrie (pas assez toutefois), le coaching, les milieux scolaire et éducatif, l’entreprise…

Nous avons eu envie de demander à notre amie Emmanuelle Piquet, clinicienne parmi les plus brillantes en Europe, auteure d’une douzaine d’ouvrages plus remarquables les uns que les autres, de nous raconter les situations où elle-même a été bluffée par la puissance de ce modèle. Comment, des interventions qui auraient dû échouer, ont transformé en quelques séances la perception, les émotions, les comportements, la vie en somme, des personnes qui venaient la consulter.

Nous aurons durant cette conférence, un petit aperçu de la pertinence et de l’efficacité du modèle de Palo Alto, interprété et développé de manière créative par Emmanuelle Piquet. Se posant ainsi en alternative sérieuse et durable aux modèles psychothérapeutiques traditionnels.

La peur de ne pas être à la hauteur

29/09/2022 - 20:00
En savoir plus

Une conférence de Roberta Milanese.
Celles ou ceux qui s’occupent non seulement de psychothérapie, mais aussi de coaching ou de performance, assistent ces dernières années à une vraie « épidémie d’insécurité personnelle ». Il y a en effet une augmentation constante du nombre de personnes qui vivent au quotidien avec la peur de ne pas être à la hauteur et ne se sentent pas adéquats. Cela peut être en rapport avec leurs caractéristiques physiques, leurs capacités, leur intelligence, leurs aptitudes relationnelles, leur culture, jusqu’à ce que cela devienne une sensation généralisée d’être toujours « moins bien que les autres ».

Dans de nombreux cas, la personne craint de ne pas être à la hauteur des attentes des autres et des normes toujours plus élevées que la société impose ; dans d’autres cas, le juge le plus sévère est celui qui se trouve en elle, une sorte de procureur interne qui instruit à charge en permanence, une voix qui continue à lui rappeler que, quoiqu’elle fasse, elle n’est pas suffisante, qu’elle n’est pas désirable ou capable… Et il n’est pas surprenant que, dans la plupart des cas, celles ou ceux qui expérimentent ces sensations d’être inadéquats sont au contraire des personnes capables et douées, cet aspect finissant paradoxalement par amplifier toujours plus la peur que l’on découvre qu’ils ou elles sont des « imposteurs », moineaux déguisés en aigles, qui au premier souffle de vent perdront leur plumage postiche et se révéleront dans toute leur vraie nature.
Lorsque cette peur est légère, nous voyons des personnes simplement « fatiguées » de porter certains aspects de leur vie quotidienne (comme si elles vivaient avec « le frein à main tiré ») ; lorsqu’au contraire cette peur est envahissante et généralisée, la souffrance devient grande et peut amener à se structurer comme un véritable trouble psychologique invalidant.
Dans cette conférence (qui sera donnée en italien et sous-titrée en français), la psychothérapeute Roberta Milanese nous accompagnera dans une visite des différentes formes de peur de ne pas être à la hauteur – la peur de s’exposer, la peur de l’impopularité, la peur du conflit, la peur du rejet, la peur d’être inadéquat, la peur de l’échec – et à découvrir comment elles peuvent être dépassées définitivement et dans des temps brefs grâce aux techniques mises au point par la psychothérapie brève stratégique.

Les vertus de l'échec : pour une sagesse du rebond

24/11/2022 - 19:00
En savoir plus

Une conférence de Charles Pépin

Réussir ses échecs : l’idée pourrait surprendre mais elle s’éclaire dès lors que nous opposons la sagesse de l’échec à l’ivresse du succès. L’échec nous offre bien souvent la chance de nous arrêter et de rencontrer le réel. Toutes les réussites sont toujours, sur le long terme, des successions d’échecs et de succès. Etymologiquement, l’échec signifie « le roi est mort ». C’est autrement qu’il faut l’entendre : et si l’échec était l’occasion de se souvenir qu’il y a un roi en soi ? Le roi est blessé, vive le roi !