Chargement en cours

Philippe RAHM - architecture climatique

13/02/2023 - 18:30
Théâtre des Variétés
1 boulevard Albert Ier - 98000
En savoir plus

L'architecture et l'urbanisme étaient traditionnellement basés sur le climat et la santé, comme on peut le lire dans les traités de Vitruve, Palladio ou Alberti, où l'exposition au vent et au soleil, les variations de température et d'humidité influençaient les formes des villes et des bâtiments. Ces causes fondamentales de l'urbanisme et des bâtiments ont été ignorées dans la seconde moitié du XXe siècle grâce à l'énorme utilisation d'énergie fossile par les systèmes de chauffage et de climatisation, ou les réfrigérateurs, qui provoquent aujourd'hui l'effet de serre et le réchauffement de la planète. 

La lutte contre le changement climatique oblige les architectes et urbanistes à reprendre sérieusement la question climatique afin de fonder leur conception sur une meilleure prise en compte du contexte climatique local et des ressources. 

Face aux défis climatiques et sanitaires du XXIe siècle, nous proposons de reposer notre discipline sur ses qualités atmosphériques intrinsèques, où l'air, la lumière, la chaleur ou l'humidité sont reconnus comme de véritables matériaux de construction, où la convection, la conduction thermique, l'évaporation, l'émissivité ou l'effusivité deviennent des outils de conception pour composer l'architecture et la ville, et où, grâce au principe du matérialisme dialectique, ils seront capables de révolutionner les valeurs esthétiques et sociales.

Photo portrait : © Philippe Rahm architectes
Réservez

Georges VIGARELLO - Le corps et ses cultures : les surprises d'un parcours

06/03/2023 - 18:30
Théâtre des Variétés
1 boulevard Albert Ier - 98000
En savoir plus

Revenir sur un parcours professionnel, retracer une lente recherche intellectuelle, ne peut manquer de subjectivité, voire de franche illusion. Comment éviter les dérives intimes, les fausses interprétations, les pièges de l’ego ? Comment raisonner avec équité sur un itinéraire vu « de l’intérieur » ? Comment, plus encore, le rendre communicable, compréhensible, suffisamment générique et révélateur pour le faire partager ?

L’effort sera ici d’installer une distance, celle que le temps permet d’ailleurs de faire exister. Il sera plus encore de privilégier l’objet qui a été pour moi un ferment de réflexion sur plusieurs décennies : la façon de vivre le corps, le représenter, le mettre en jeu, le rendre présent, à l’insu quelquefois de l’individu lui-même, dans les versants les plus variés de la culture et du quotidien. L’enjeu devient alors de montrer comment s’impose lentement une recherche sur un tel objet : confronter le présent au passé, confronter différentes approches scientifiques, de la physiologie à la psychologie, de la sociologie à l’anthropologie. Monter dès lors comment naissent d’interminables surprises : découvrir des pratiques anciennes dont l’apparente logique fait la totale incongruité, découvrir surtout, qu’au fil du temps, l’attention au corps demeure au cœur des changements de conscience et de sensibilité.

Photo portrait : ©DR

Réservez

Jean-Marie ROUART - Les écrivains répondent à notre aspiration profonde...

17/04/2023 - 18:30
Théâtre des Variétés
1 boulevard Albert Ier - 98000
En savoir plus

Beaucoup d’écrivains sont entrés en lutte contre l’injustice. Voltaire, Balzac, Victor Hugo, Zola, Mauriac, se sont engagés de toutes leurs forces pour défendre des innocents. Mais plus largement les écrivains répondent dans leurs livres en dehors de l’ordre judiciaire à une autre aspiration: offrir un monde plus juste. Maupassant, Balzac, Tolstoï, s’efforcent de défendre la loi naturelle, celle à laquelle aspire l’individu, contre la loi sociale qui veut lui imposer ses oukazes.

 

Photo portrait : © Maurice Rougemont

Réservez

Julian ANDERSON - La composition musicale comme carrefour culturel

24/04/2023 - 18:30
Théâtre des Variétés
1 boulevard Albert Ier - 98000
En savoir plus

Julian Anderson, compositeur et nouveau Président du Conseil musical de la Fondation Prince Pierre de Monaco, commente son oratorio EXILES, créé en 2022 sous la direction de Sir Simon Rattle. Il mettra pour nous en lumière les liens multiples qui relient cette œuvre ainsi que ses autres œuvres récentes à sa participation assidue au Conseil musical de la Fondation Prince Pierre depuis 2007.

 

Photo portrait : © DC - Manuel Vitali

Réservez

Barbara CASSIN - Exposer une idée

05/06/2023 - 18:30
Théâtre des Variétés
1 boulevard Albert Ier - 98000
En savoir plus

Les philosophes, dont je suis, ont l’habitude d’exposer leurs idées : ils pratiquent ­—le plus souvent­— l’art de parler, de faire des cours, des conférences et des interventions publiques ; ils savent aussi —le plus souvent— écrire, publier des articles et des livres. 

Mais ces dernières années, j’ai tenté d’exposer autrement certaines idées au cœur de mon travail : j’ai voulu les exposer au travers d’ « expositions », dans des institutions non plus universitaires mais muséales. Or, je ne suis ni historienne d’art ni spécialiste d’esthétique, et pas davantage conservateur : rien ne m’y préparait. 

Je voudrais tenter d’expliquer pourquoi cela m’est apparu comme une nécessité, y compris philosophique. Expliciter aussi les difficultés et les avantages de la « naïveté » propre au philosophe : qu’est-ce qu’un exposition d’«intellectuelle » ? 

Je m’appuierai pour ce faire sur mon double travail sur la traduction (le Dictionnaire des intraduisibles et l’exposition du Mucem Après Babel, traduire). Puis, mais cela revient toujours à un savoir-faire avec les différences, sur l’exposition à la Vieille Charité Les objets migrateurs, trésors sous influence, pour explorer le rapport à l’autre, barbare, étranger, accueilli, semblable, tant dans la perspective de l’Antiquité grecque que dans celle de la modernité associative.

Photo portrait : © Opale

Réservez