Chargement en cours

Séance 1 - PETIT BRÉVIAIRE TRAGIQUE A L’USAGE DES ANIMAUX HUMAINS DU XXIE SIÈCLE

19/02/2020 - 19:30 à 20:15
EST
675, avenue centrale - 38400 Saint-Martin-d'Hères
En savoir plus

Ça se bouscule aux postes-frontières homme/animal. Il y en a qui poussent à lever les barrières pour se précipiter les bras ouverts dans le pays des animaux ; jusqu'où s’enfonceront ils, au-delà de chez les mammifères ? D'autres prônent le maintien de la fermeture de la frontière au motif qu'on est des animaux, mais quand même. Que peut venir faire le théâtre dans cette galère ? Il n'est pas pourvoyeur d'opinions, elles sont déjà légion. À quelle expérience peut-il plutôt inviter ? Et par quoi commencer ? Et si le théâtre qui s'y connaît, pouvait, grâce à ses opérations imaginaires propres pouvait le faire revenir en évoquant justement l'expérience de ceux qui vivent, travaillent avec les bêtes ? Une expérimentation.

Réservez

Séance 2 - PETIT BRÉVIAIRE TRAGIQUE A L’USAGE DES ANIMAUX HUMAINS DU XXIE SIÈCLE

19/02/2020 - 20:30 à 21:15
EST
675, avenue centrale - 38400 Saint-Martin-d'Hères
En savoir plus

Ça se bouscule aux postes-frontières homme/animal. Il y en a qui poussent à lever les barrières pour se précipiter les bras ouverts dans le pays des animaux ; jusqu'où s’enfonceront ils, au-delà de chez les mammifères ? D'autres prônent le maintien de la fermeture de la frontière au motif qu'on est des animaux, mais quand même. Que peut venir faire le théâtre dans cette galère ? Il n'est pas pourvoyeur d'opinions, elles sont déjà légion. À quelle expérience peut-il plutôt inviter ? Et par quoi commencer ? Et si le théâtre qui s'y connaît, pouvait, grâce à ses opérations imaginaires propres pouvait le faire revenir en évoquant justement l'expérience de ceux qui vivent, travaillent avec les bêtes ? Une expérimentation.

Réservez

Rencontre avec A. Prochiantz : Le singe, le savant et le tragique

20/02/2020 - 18:00
Amphi Weil
Place centrale - Domaine Universitaire - 38400 Saint Martin d'Hères
En savoir plus

Le singe, le savant et le tragique

À quoi pensent-ils ces cousins animaux ? Et si nous leur donnions la parole, qu’auraient-ils à nous dire ? Nous les sapiens, culturellement à des années-lumière du chimpanzé, notre plus proche cousin si ce n’est le bonobo, nous ne pouvons échapper totalement au trouble de cette parenté. Un rapport de fascination existe, probablement parce que, si l’on peut dire, il s’en est fallu d’un poil. Étrange attirance, parfois mêlée de répulsion, pour un monde animal si proche et si lointain. La littérature, et plus largement la culture, est pleine de cette interrogation sur le tragique humain. Dans Les métamorphoses, la privation de parole marque le passage de l’humain au non-humain. Dans le Rapport pour une académie, le primate non-humain prend la parole pour expliquer comment il a traversé la frontière qui le séparait de l’humanité. On ne devra donc pas s’étonner si cette conférence tourne autour du langage, ce propre de sapiens, depuis sa possibilité mécanique jusqu’à sa capacité de rendre compte de notre statut unique, et tragique, dans l’histoire du vivant sur la planète Terre.

A propos de Alain Prochiantz
Alain Prochiantz est ancien élève de l’Ecole normale supérieure (ENS) et Docteur es Sciences. Après avoir soutenu une thèse sur la structure des ARN de virus végétaux, il s’est consacré à l’étude de la morphogenèse cérébrale. La contribution scientifique principale de son laboratoire est la découverte d’un nouveau mode de signalisation par transfert intercellulaire de certains facteurs de transcription et l’étude du rôle de cette signalisation au cours du développement et chez l’adulte. Ces travaux, par-delà leur intérêt académique, ont éclairé d’un jour nouveau l’étiologie de maladies neurologiques et psychiatriques. Alain Prochiantz a collaboré avec le dramaturge Jean-François Peyret et est l’auteur d’une douzaine d’ouvrages destinés à un public plus large. Elu à l’Académie des Sciences en 2003, il a occupé de 2007 à 2019 la Chaire des Processus Morphogénétiques du Collège de France dont il a présidé l’Assemblée de 2015 à 2019.

-----

Conférence à 18h - Accueil du public à partir de 17h30

Réservez

QUAND LE CERVEAU IMPROVISE LA MUSIQUE

16/03/2020 - 20:00 à 22:30
Salle Olivier Meassiaen
1 Rue du Vieux Temple - 38100 Grenobe
En savoir plus
Dans le cadre de la semaine du cerveau 2020 : "Le cerveau, musicien électro", rendez-vous à cette conférence inaugurale.

Pour cette soirée inaugurale, l’Orchestre des Campus de Grenoble (dirigé par Pierre-Adrien Théo) sera en scène avec le duo Boreal Bee (Christophe Rocher et Sylvain Thévenard) et le scientifique Nicolas Farrugia (enseignant-chercheur IMT Atlantique, Bretagne-Pays de la Loire, École des Mines-Telecom, Brest, France) qui mènent ensemble le projet “Brain Songs”.

Réservez

À QUOI TOUT CA RYTHME ? QUAND CERVEAU ET MUSIQUE S’ENTRAÎNENT L’UN L’AUTRE

18/03/2020 - 19:30 à 21:30
EST
675, avenue centrale - 38400 Saint-Martin-d'Hères
En savoir plus

Dans le cadre de la semaine du cerveau 2020 : "Le cerveau, musicien électro", rendez-vous à cette conférence-concert Comment notre cerveau fait-il pour percevoir et produire des rythmes musicaux ? Est-ce spécifique aux êtres humains ? Pourquoi, dès ses premières années, un enfant va-t-il spontanément se mouvoir en rythme sans qu’on le lui ait spécifiquement appris ? Quel en est l’intérêt, à court et long terme, en musique ou dans d’autres domaines ?

Réservez

L’ÉCOUTE DE LA VOIX DES SONS ET DE LA MUSIQUE FAVORISE-T-ELLE LE LANGAGE [...]

20/03/2020 - 20:00 à 22:30
MACI
339 Avenue Centrale - 38400 Saint-Martin-d'Hères
En savoir plus

Dans le cadre d’un projet art-science mené au Babylab du LPNC à Grenoble, découvrez les liens entre musique et développement cognitif chez le nourrisson et les résultats d’un parcours expérimental et musical auprès de nourrissons de deux crèches de la ville de Fontaine.

Réservez