Chargement en cours

Pack concerts Guy Marchand et Jean-MIchel Bernard

06/09/2018 - 20:00 au 09/09/2018 - 21:00
Espace Montrichard
Rue de Montrichard - 54000 Pont-à-Mousson
Réservez

Concert Guy Marchand et le Claude Bolling Big Band

06/09/2018 - 20:15 à 22:30
Espace Montrichard
ZI de Montrichard - 54000 Pont-à-Mousson
En savoir plus

Guy Marchand et le Claude Bolling Big Band : Crooner’s Dream

« Toute ma vie, j’ai été en retard d’un métro, largué par la mode, ou plutôt larguant la mode. Aujourd’hui, j’ai un avantage sur les bons élèves du premier rang, les fayots : je suis en retard pour vieillir. » Voilà les mots avec lesquels Guy Marchand conclut son livre de mémoires, Le Guignol des Buttes-Chaumont. Une évocation chargée d’auto-dérision d’un parcours insolite, de son Belleville natal aux plateaux des cinéastes majeurs qui ont fait de lui un personnage familier de notre paysage cinématographique : François Truffaut, Claude Miller, Bertrand Tavernier, Philippe de Broca, Maurice Pialat, Costa-Gavras, Christophe Honoré, Olivier Ducastel et Jacques Martineau… Sans oublier la télévision avec l’incontournable Nestor Burma qui, pendant douze ans et quarante épisodes, a habillé les soirées de France 2 d’un spleen voilé d’ironie, hérité de son créateur, le romancier Léo Malet.

Il y a Guy Marchand l’acteur mais il y a aussi le chanteur, révélé au grand public dès 1965 avec La Passionnata, tube dont il est l’auteur-compositeur. En 1985, il fait une rencontre déterminante, celle de Claude Bolling, grand ambassadeur du jazz européen, d'ascendant ellingtonien (Boris Vian le surnommait « Bollington »). A la fois pianiste, compositeur et leader d’un big band d’exception, Bolling est aussi un compositeur pour l’image émérite, dont les bandes très originales illuminent de swing et de lyrisme le grand écran de notre mémoire musicale : Borsalino, Le Mur de l’Atlantique, Les Brigades du Tigre, Le Magnifique, Lucky Luke, Flic story. Une culture commune, un goût partagé pour les grands crooners d’outre-Atlantique va souder le lien entre Guy Marchand et Claude Bolling et donner lieu à plusieurs concerts feux d’artifice, dont au Petit Journal Montparnasse en 1988, soirées qui feront l’objet d’un enregistrement historique.

Aujourd’hui, trente ans plus tard, Guy Marchand retrouve le Claude Bolling Big Band pour un concert unique au festival Des notes et des toiles 2018. « Quand je chante avec l’orchestre de Claude, souligne Guy Marchand, j’ai du mal à croire que c’est moi qui vais entrer en scène, qui vais faire un tour dans cette Rolls qu’on appelle big band. Ce que j’aime, c’est que le sang circule. Et dans le jazz, c’est toujours le cas. » Accompagné par les dix-sept musiciens de Claude Bolling, Guy Marchand va nous offrir une promenade libre et sentimentale dans le répertoire magique des grands crooners d’autrefois, de Fly me to the moon à Besame mucho, en passant par I’ve got you under my skin. Mieux qu’un concert : une invitation au rêve, dans un torrent de swing et de volupté.


Stéphane Lerouge

 

Réservez

Concert de Jean-Michel Bernard, Nicole Croisille et Laurent Korcia

09/09/2018 - 18:30 à 21:00
Espace Montrichard
ZI de Montrichard - 54700 Pont-à-Mousson
En savoir plus

Jean-Michel Bernard en concert

Avec la complicité de Nicole Croisille et Laurent Korcia

«Je ne sais plus qui disait : «On peut tout demander à un musicien de film, sauf de l’honnêteté». Jean-Michel Bernard m’a prouvé le contraire.»

Francis Veber

Depuis plusieurs années, Jean-Michel Bernard symbolise l’émergence d’une nouvelle génération de compositeurs pour l’image. Compositeur, orchestrateur, pianiste pyrotechnique, c’est l’homme de toutes les situations musicales. Sa singularité, c’est surtout un goût musical très ouvert, très éclaté : du jazz de tradition au jazz moderne, de la musique symphonique aux musiques du monde. Pour Jean-Michel, il n’y a pas de hiérarchie entre Bach et les Beatles. Et c’est précisément le cinéma qui lui a donné le moyen de faire la synthèse entre ses différentes cultures.

Après des débuts radiophoniques dans l’émission L’Oreille en coin sur France Inter, une intense collaboration scénique avec Ray Charles, l’un de ses pères spirituels, Jean-Michel prend son envol au cinéma avec des cinéastes de familles et d’esthétiques très différentes, de Michel Gondry à Etienne Chatiliez, de Francis Veber à Martin Scorsese, pour lequel il orchestre les musiques de source d’Hugo Cabret.

Son concert à Pont-à-Mousson sera l’occasion d’un moment de spectacle luxuriant, poétique et ludique, avec son combo de cinq musiciens. Il interprètera des bandes originales qui ont façonné sa vocation, dont celles du grand Lalo Schifrin (Mission: impossible, Mannix, Bullitt) auquel il vient de consacrer un fracassant album-hommage, mais aussi ses propres compositions pour l’image, dont les Gondry évidemment (Human nature, La Science des rêves, Soyez sympas, rembobinez). Parmi ses invités, le violoniste Laurent Korcia et Nicole Croisille, grande voix du cinéma, indissociable des succès internationaux de Francis Lai. Sans oublier Kimiko Ono, madame Bernard à la ville, chanteuse au timbre de femme enfant, fragile et aérien. Ce concert exceptionnel sera une création unique et éphémère, conçue sur mesure pour la clôture de Des Notes et des toiles 2018. On y trouvera la confirmation de l’aphorisme de Michel Gondry : « Jean-Michel Bernard, c’est un effet spécial à lui tout seul. »

Stéphane Lerouge

 

Réservez