Chargement en cours

Concert Francis Lai et Liane Foly

07/09/2017 - 19:30 à 23:00
Espace Montrichard
rue de Montrichard - 54700 Pont-à-Mousson
En savoir plus

Il s'appelle Francis Lai. Que ce soit à propos de l’homme ou de sa musique, les mêmes mots reviennent sans cesse dans la bouche de ses amis et collaborateurs : simplicité, discrétion, chaleur. Son impressionnant palmarès donne à réfléchir sur la trajectoire d’un mélodiste à l’instinct exceptionnel, dont le talent s’est imposé mondialement, des collines de Nice à celles d’Hollywood. Fils d’horticulteurs d’origine italienne, Lai naît dans l’arrière-pays niçois en 1932. Initié à l’accordéon par son cousin, il débute professionnellement à seize ans dans les bals populaires. Attiré par le jazz, il se familiarise avec l’improvisation, qui l’amène à l’écriture. Tout va ensuite s’accélérer : le jeune Lai monte à Paris, écrit des chansons avec Bernard Dimey, devient l'accordéoniste de Piaf…

En 1965, par l’intermédiaire de Pierre Barouh, il croise un jeune cinéaste, Claude Lelouch, qui lui propose de mettre en musique un projet de film intitulé Un homme et une femme. Avant même le tournage, Lai propose à Lelouch une dizaine de mélodies différentes, dont le fameux le Chabadabada. "Toute la musique a été enregistrée avant même le premier tour de manivelle, se souvient le compositeur. Et sur le tournage, Claude s’en servait pour diriger les comédiens, pour rythmer sa mise en scène." La suite appartient à l’histoire : Palme d’Or, succès mondial, avalanche de reprises, d’Ella Fitzgerald à Tom Jones.
En un film, la musique de Lai devient indissociable du cinéma sentimental selon Lelouch. A chaque nouveau projet, le binôme reconduira la méthode de son expérience fondatrice : mettre en boîte la partition en amont du tournage, afin que Lelouch puisse s’en servir sur le plateau. "La musique de Francis est mon meilleur directeur d’acteurs" résume le cinéaste, trente-quatre films plus tard, dont une bonne poignée de classiques (Vivre pour vivre, La Bonne année, L’Aventure, c’est l’aventure, Les Uns et les autres, Itinéraire d’un enfant gâté, Un plus une… et le tout dernier, Chacun sa vie).

Outre Claude Lelouch, Francis Lai vivra quelques brillantes aventures partagées avec  René Clément, Dino Risi, Henri Verneuil, Yves Boisset, Claude Zidi, Nikita Mikhalkov. La spirale du succès s’intensifie dans les années soixante-dix avec l'Oscar pour la partition de Love story et les disques d’or de Bilitis, sans oublier Les Etoiles du cinéma, inoubliable indicatif de FR3, ou encore La Bicyclette, pierre angulaire du répertoire d’Yves Montand.
La pérennité planétaire de ses mélodies, leur appropriation par les artistes du nouveau monde n'ont changé ni son caractère, ni son inspiration, tournée vers la simplicité des sentiments, populaire dans l'acception la plus noble de l'adjectif.

Dirigé par Nicolas Guiraud, en présence de Claude Lelouch et avec la participation de Liane Foly, son concert hommage à Pont-à-Mousson sera un formidable moment de spectacle. Mieux, une célébration de la collaboration metteur en scène-compositeur la plus durable et intemporelle de l'histoire du cinéma.

Stéphane Lerouge

 

Réservez