Chargement en cours

MOHAMED LAMOURI / MADEMOISELLE : Rodolphe Burger & Sofiane Saidi & Mehdi Haddab

28/09/2021 - 20:00
La Vapeur
42 Avenue de Stalingrad - 21000 Dijon
En savoir plus

Mohamed Lamouri est le chanteur Algérien du raï sentimental de Paris, celui qui charme depuis une décennie la ligne 2 du métro, de Belleville à Barbès. Sa légende souterraine le précède parfois, on l'appelle le Chanteur de Paris. À sa mesure, Charlie O (orgue hammond, synth) lancé dans une lecture ouverte et intense du répertoire de Mohamed Lamouri : ses propres compositions aux confluents du raï, du reggae et de la pop occidentale ainsi que ses reprises de l'idole Cheb Hasni et de tubes américains ou français réinterprétés en arabe. Avec leurs références croisées et explosées et ce style de jeu qui se balance entre groove steady, beats, funk, blues saharien, ils mettent à vif les touchantes ballades du chanteur et montent la pulsation du raï jusqu'à la transe-Méditerranée de fête.

___

Mademoiselle correspond très exactement à la définition d’un "Supergroupe" (en anglais all stars band) : les 3 membres qui le composent sont chacun soliste ou leader de différentes formations.

Si Sofiane Saidi, Rodolphe Burger et Mehdi Haddab ont décidé de former ce nouveau trio, c’est parce que leur concert d’un soir, à la Dynamo de Pantin, à l’invitation de Banlieues Bleues, était comme situé à l’exacte intersection de leurs 3 cheminements musicaux, sur les rives historiques du blues et du raï. L’évidence était criante : pour ces trois-là, qui bien sûr se connaissaient déjà, et avaient croisé le fer de nombreuses fois, il était grand temps de jouer en trio. Un album est prévu, un nom est trouvé, attention mesdames et messieurs, Mademoiselle est bientôt de sortie.

Réservez

MAFUBE : Faizal Mostrixx & Morena Leraba & Iri Di

29/09/2021 - 20:00
Le Cèdre
9 esplanade Place de la République - 21300 Chenôve
En savoir plus

MAFUBE réunit trois grands artistes issus de la contre-culture africaine : Faizal Mostrixx, Iri Di et Morena Leraba. Leur collaboration aussi originale que passionnante avec la chanteuse franco-éthiopienne Iri Di a donné naissance à un projet communautaire et hybride qui puise dans les hautes terres du Lesotho, les basses terres de l'Éthiopie, avec un coup de pied tribal afro-futuriste de l'Ouganda.

Faizal Mostrixx, est un conteur, un griot ougandais afro-futuriste. Un producteur de musique d'avant-garde, DJ et remixeur aux sets électrisants, danseur et chorégraphe ainsi qu’artiste visuel expérimental. Mostrixx est l'un des ambassadeurs les plus en vue de l'électronique sur un continent en mouvement, un magicien de l'électronique tribale.

Morena Leraba, l’ancien berger qui s'est écarté du troupeau pour suivre l'étoile trap. Après avoir grandi dans les terres du Lesotho, Morena Leraba arrive en ville pour faire ses études et se créé alors un personnage étrange, véritable alter ego musical qui exprime son tiraillement entre traditions rurales et modernité urbaine. Au travers d’incantations pastorales, son chant et son rap en langue sesotho s’appuient sur des rythmes électroniques produits par des proches de Spoek Mathambo et inspirés du famo, principale musique populaire du Lesotho au 20e siècle. 

Ces deux producteurs sont accompagnés par Iri Di, musicienne autodidacte franco-éthiopienne. Dans son travail, Iri navigue entre rythmes afro, chant polyphonique, harmonies pentatoniques et tonales explorant le lien entre intime et universel, organique et numérique. La musique d'Iri témoigne du métissage entre les multiples origines de sa musique, du chant traditionnel de Hamer, lieu de naissance d'Iri, en passant par les grands sons musicaux de l'Afrique de l'Ouest et du Nord jusqu'à l'approche numérique sans concession des icônes de la génération Z. La musique d'Iri Di est quelque chose que vous n'avez jamais entendu auparavant.

Dans le cadre de la saison nationale “Africa 2020”, en partenariat avec Africolor et l’Institut Français.

En partenariat avec l’Association Bourguignonne Culturelle et Le Cèdre, Ville de Chenôve

 

Réservez

Gilberto Gil Quartet + Adriana Calcanhotto

30/09/2021 - 20:00
Auditorium
place Jean Bouhey - 21000 Dijon
En savoir plus

Gilberto Gil Quartet (Brésil)
Concerto tropicalista

Figure légendaire de la bossa nova, leader du mouvement tropicalistme, c’est en famille que le légendaire Gilberto Gil investit la scène de l’Auditorium de Dijon et la métamorphose. Dans le contrepoint des percussions et des guitares, on s’épuiserait à définir l’alchimie intimiste déployée par cet orfèvre de la voix, chez qui le charme de la bossa nova s’est enrichi des subtiles influences du jazz et de la musique africaine. Mais à l’heure où le monde de la culture est cruellement frappé par la pandémie, c’est aussi une conscience qu’incarne Gilberto Gil : exprimant dans son chant la profondeur de son humanisme social et sa conviction d’une possibilité d’émancipation par l’art, il nous offre une leçon d’élégance musicale et d’inspirante sagesse.

Adriana Calcanhotto (Brésil)
Folk carioca

Plébiscitée par Gilberto Gil, la chanteuse et compositrice Adriana Calcanhotto est née à Porto Alegre. Elle est actuellement l'une des principales représentantes de la musique populaire brésilienne. L'artiste puise son inspiration dans le mouvement moderniste brésilien des années 1920, dans son Manifeste de la poésie Pau-Brasil et son influence sur le tropicalisme. Ses travaux universitaires, et ses recherches développées à l'Université de Coimbra ont également joué un rôle important dans ses créations musicales. Mais elle ne s'arrête pas là. Guitariste, professeure, auteure et compositrice, volontiers provocatrice et militante de la cause homosexuelle, elle multiplie les succès depuis les années 1990.

En partenariat avec l'Opéra de Dijon et La Vapeur.

 

Réservez

JAMES BKS + Création ! SkullTone invite Mike Ladd

01/10/2021 - 20:00
La Vapeur
42 avenue de Stalingrad - 21000 Dijon
En savoir plus
James BKS 
(Pop rap africaniste | Cameroun / France)
 
Il a trouvé son nom de scène sur une pochette de disque de la légende hip-hop Pete Rock – Best Kept Secret – une manière de dire qu’il a toujours exercé son talent avec la discrétion des plus grands. A peine 40 ans et James BKS, fils du célèbre saxophoniste Manu Dibango, a déjà une carrière rayonnante, aux collaborations multiples. Il a composé pour des artistes comme Puff Daddy, Snoop Dogg, Talib Kweli, Youssoupha ou Akhenaton, collabore avec Q Tip et Little Simz. Avec sa musique coincée quelque part entre electro pop, sonorités hip-hop et rythmiques transafricaines, le jeune français d’ascendance camerounaise, première signature du label 7Wallace Music d’Idris Elba, nous propulse au-delà de toute frontière.
James BKS: lead, clavier, percu, voix / Anna Kova : chanteuse lead / Gracy Hopkins : chanteur lead / Black Kamoni : bassiste / Elias Israel : guitariste / Guy Nwogang : batteur, percussionniste (Batteur de Stevie Wonder / Salif Keita...)
 
Création ! Skulltone invite Mike Ladd 
(Jazz libre et rap agile | France/USA)

Contrebassiste, improvisatrice, Fanny Lasfargues transfigure son instrument par un foisonnant petit attirail d’objets et tout un éventail de traitement électroniques. Elle chemine ainsi de l’improvisation minimale jusqu’aux sons puissants rock-noise. Quant à Emmanuel Scarpa, batteur et compositeur, il se situe à la croisée de pas mal de chemins de la création contemporaine. Sa fascination pour l'improvisation et sa curiosité le mènent à multiplier les rencontres musicales et interdisciplinaires. SkullTone réunit deux piliers de la rythmique dans un duo hors norme, entre rock et improvisation, le tout paré d’électronique produite en temps réel. A l’occasion de Tribu Festival, ils préparent un nouveau répertoire avec le rappeur américain Mike Ladd, adepte du spoken word, et qui a toujours associé à son travail une notion de poésie post-futuriste, comme un nouveau courant poétique.

Fanny Lasfargues : basse électroacoustique, voix, électronique / Emmanuel Scarpa : batterie, voix, électronique / Mike Ladd : voix

Une soirée organisée en partenariat avec La Vapeur.

Réservez

Raúl Monsalve y Los Forajidos / The Bridge / Bad Fat & Napoleon Maddox

02/10/2021 - 20:00
La Vapeur
48 avenue de Stalingrad - 21000 Dijon
En savoir plus

Raúl Monsalve y Los Forajidos
Groove enraciné

Les rythmes afro-vénézuéliens traditionnels fusionnent avec le latin jazz futuriste, le funk et l’afrobeat sur « Bichos », le nouvel album très attendu de Raúl Monsalve y Los Forajidos, avec le label Olindo Records. Sous la direction du bassiste vénézuélien Raúl Monsalve, on retrouve des artistes tels que « la voix du Venezuela », Betsayda Machado, la chanteuse Luzmira Zerpa (Family Atlantica) et le batteur Dave De Rose (Agile Experiments, Moloko, Mark Ronson).

Monsalve a consacré une grande partie de sa vie à l’exploration de la musique traditionnelle afro-caribéenne, influencé par les grands maîtres de la percussion vénézuélienne qu’il a eu la chance de côtoyer, tout en s’intéressant aux sons émanant de l’avant-garde du jazz, du rock, de la musique africaine et de l’électro expérimentale.

Né et élevé au Venezuela, il a fait partie de plusieurs groupes avant de créer la première formation de Los Forajidos et de produire leurs deux premiers albums: Mecha (2009)
et Volumen 2 (2014). Un déménagement à Paris, via Londres, le conduit à jouer avec de grandes légendes de l’afrobeat, entre eux, des membres du mythique Afrika 70 de Fela Kuti, et a participé à des tournées européennes avec le saxophoniste nigérian Orlando Julius & The Heliocentrics. Pendant ce temps, une nouvelle formation de Forajidos tourne en Europe et également il enregistre avec le quatuor folk psychédélique vénézuélienInsólito UniVerso.

 

Crying Out Loud - [The Bridge #2.1] (France/USA)
Free jazz transatlantique

On n'a jamais vu ça: saxophones, trombone, accordéon, basse, percussions et électronique, dans tous les sens, toutes les directions, toutes les mutations, superposés, stratifiés, scindés, ventilés, vaporisés – vapeurs. On n'a jamais vu ça, mais on en connaît le principe, et ces cinq-là venus de toutes les directions musicales, le connaissent par cœur : la liberté de prendre de multiples formes. Duke Ellington disait déjà ça. Crying Out Loud est un quintette basé sur l'improvisation autour de minuscules compositions écrites servant de prétextes à l'interaction.

Musiciens : Rob Frye : saxophones, flûtes, percussions, machines, JayVe Montgomery : saxophones, flûtes, Simon Sieger : trombone, accordéon, piano, Olivia Scemama : basse électrique, Dan Bitney : batterie.

Un spectacle proposé en collaboration avec The Bridge, réseau transatlantique d’échanges entre musiciens français et américains. The Bridge est soutenu par le Ministère de la Culture, la Sacem, le FCM, le Centre National de la Musique, la Spedidam, l'Adami et l'Institut Français.

 

Bad Fat & Napoleon Maddox (USA/France)
Mcing brass session  

Quand une fanfare rompue aux sonorités street-funk appelle en renfort le rappeur et beatboxer américain Napoleon Maddox, c’est fat et super-bad. Bad Fat connaît ses fondamentaux sur le bout des doigts et puise autant ses influences chez Don Cherry que Public Enemy. Convoquant hip hop, funk et afrobeat, à la manière des marching bands chers à la Nouvelle-Orléans, les musiciens caracolent sur une corde invisible tendue entre tradition et modernité. Bad Fat c'est un sémillant MC, en la personne de Napoleon Maddox, habitué du Tribu Festival, porté par une rythmique béton et des cuivres endiablés. Dans la foulée des fanfares contemporaines comme Meute ou Youngblood Brass Band, Bad Fat a su s’imposer et imprimer sa propre griffe. Quand le jazz excelle, Bad Fat en est l’étincelle.

 

Une soirée organisée en partenariat avec La Vapeur.

 

Réservez

CHRISTINE SALEM + Ze Tribu Brass Band

03/10/2021 - 17:00 à 19:00
Salle Mendès France
8 rue du Vergers - 21800 QUETIGNY
En savoir plus

Christine Salem (Île de La Réunion / France)
Confluence maloya

Depuis son enfance, l’icône réunionnaise Christine Salem n’a jamais cessé d’écrire et de composer. Elle s’est d’abord initiée au maloya, rythme des esclaves, cette musique née de la terre, des douleurs et de l’histoire, subversive et interdite jusqu’en 1981. Elle l’a réinventé en puisant dans différentes musiques de l’Océan Indien et d’Afrique de l’Ouest. Sa nature rebelle et son goût pour la liberté lui inspirent une musique qui vient des tripes. Portée par son timbre grave, androgyne et son flow ensorcelé, elle chante des textes à l’amertume rageuse dans un créole enrichi d’onomatopées et de mots en arabe, en malgache ou en swahili. Christine Salem est une âme sensible qui s’indigne souvent, s’insurge parfois, mais n’oublie pas que son présent est dicté par l’engagement de ses ancêtres.

Musiciens : Christine Salem : voix, guitare, kayamb, harmonica, Seb Martel : guitare, voix, Anne Laure Bourget : percussions, voix, Jacky Malbrouck : rouler, percussions, voix, Frédéric Norel : violon, voix.

Ze Tribu Brass Band (France)
fanfare vitaminée

Ze Tribu Brass Band est un projet collectif lancé par Tribu Festival en 2010 autour du répertoire des brass band. L’ensemble qui réunit aujourd’hui une vingtaine de musiciens amateur.rice.s et professionnel.le.s, se frotte depuis de nombreuses années au répertoire des musiques éthiopiennes avec Le Tigre des Platanes, cubaines avec Fidel Fourneyron, colombiennes avec Jaime Salazar, au jazz avec Aymeric Avice, à l’afrobeat et à la funk avec Maciek Lassere. Les séances de répétitions sont entrecoupées de temps de pratique d’improvisation ou d’écriture collective. Ze Tribu Brass Band s’est produit à de nombreuses occasions en Bourgogne, et dans des festivals en France comme Jazz sous les Pommiers ou A Vaulx Jazz. Comme chaque année, le Brass band revient pour Tribu Festival avec un répertoire enrichi de nouveaux morceaux très rythmés !

En partenariat avec la Ville de Quetigny.

Réservez