Chargement en cours

ALAIN DAMASIO & YAN PÉCHIN "ENTRER DANS LA COULEUR"

29/09/2020 - 20:30 à 22:00
Le Cèdre
9 esplanade Place de la République - 21300 Chenôve
En savoir plus

Rock fiction poétique (France)

"Entrer dans la couleur" est un concert de rock-fiction porté par un duo hors norme.

À la guitare électrique et acoustique : Yan Péchin, musicien-clé d’Alain Bashung, qui a accompagné aussi bien Rachid Taha, que Brigitte Fontaine, Thiéfaine, Tricky, Miossec ou Higelin. Un monstre capable de sortir de son manche une balade folk, un drone sourd, une nappe acide, un refrain lumineux puis une mélodie rock.

Au texte et à la voix : Alain Damasio, l’auteur culte de la SF française, triple détenteur du Grand Prix de l’Imaginaire, qui en seulement deux romans — La Horde Du Contreventet Les Furtifs — a dépassé les 500 000 lecteurs et conquis le public et la critique. Figure engagée, il met ici en bouche et en cri son écriture physique et « poéthique ». Issus du roman Les Furtifs, les textes ciselés du concert, politiquement très habité, traversent comme une lame les enjeux de notre époque. Au fil des morceaux, ils tissent la trame de ce renouement au vivant qu'Alain Damasio appelle et que Yan Péchin opère.

Récits, slams ou manifestes, tous deux nous poussent à sortir de nos résignations pour entrer avec eux dans la couleur.

Alain Damasio : textes, voix

Yan Péchin : guitare

En partenariat avec l’Association Bourguignonne Culturelle et Le Cèdre, Ville de Chenôve

 

Réservez

COCANHA + AUSGANG

30/09/2020 - 18:00 à 21:45
Jardin des Apothicaires
7B rue Sainte Anne - 21000 DIJON
En savoir plus

18h00 - COCANHA / FOUGUE OCCITANE (france)

Cocanha — prononcez [coucagne] — ce sont deux femmes, Lila Fraysse et Caroline Dufau, qui chantent en langue occitane.

Ensemble, ces Toulousaines font des pieds et des mains, au sens propre comme figuré, pour bâtir une polyphonie solide soutenue par des percussions affirmées. Le duo chante haut et fort cette langue occitane du quotidien, véritable terrain de jeu vocal. Mains et pieds claquent les rythmes de la danse. Les tambourins à cordes pyrénéens installent le bourdon percussif, brut et enveloppant, apportant au chant une pulsation vitale. Elles s’emparent du répertoire occitan pour y insuffler une touche de modernité, au croisement des rythmes hip hop et des musiques d’outre monde, de jeux de langue et de questionnements sur la place de la femme dans la société.

Une recette qui a séduit Raül Refree, producteur émérite et collaborateur de Lee Ranaldo, qui a produit leur second album Puput (février 2020).

Lila Fraysse : voix, percussions et Caroline Dufau : voix, percussions

20h30 - AUSGANG / RAP MANIFESTE (france)

Casey occupe une place à part dans la scène rap française. La rappeuse originaire du Blanc-Mesnil, en Seine-Saint-Denis, est un électron libre. La qualité de ses textes, de son flow, la place souvent au-dessus de la mêlée. 

Après deux albums solos uniques en leur genre, de multiples collaborations (Asocial Club, Zone libre…), des échappées théâtrales ou à l’affiche de « Viril » (avec Béatrice Dalle et Virginie Despentes), Casey fait un retour fracassant avec le groupe Ausgang. La rappeuse d’ascendance martiniquaise frotte ses rimes acerbes et son flow énervé à la scansion d’un rap rock qui lorgne les Américains de Fishbone ou Anthrax. Sur la pochette, c’est le « A » d’anarchiste qui saute aux yeux. Pourtant c’est le « Gang » d’Ausgang qui a tapé dans l’œil de Casey sur les murs du métro allemand. 

Son nouveau gang nous emmène dans un concentré de noirceur, de rage, annonciateur de concerts incandescents. L’essence de Casey est là. Sombre et radicale jusqu’au dernier souffle. Au sommet de son art.

Casey : voix, Marc Sens : guitare, basse, Manu Léonard : machines, basse et Sonny Troupé : batterie

En partenariat avec La Vapeur

Réservez

QONICHO D + LA PEUGE EN MAI

01/10/2020 - 18:00 à 21:45
Jardin des Apothicaires
7B rue Sainte Anne - 21000 DIJON
En savoir plus

18h00 : QONICHO D / free jazz attack (france)

À l’origine Qonicho D, c’est un duo (Qonicho Ah).

Un duo féminin aventureux qui pulvériseles formes par rafales de rythmes interrompus, fortissimos perçants et vrilles harmoniques. Morgane Carnet, au saxophone, et Blanche Lafuente, à la batterie, renouvellent sans cesse l’excitation de la première rencontre et de la création spontanée. Elles envoient un son libre pour une musique « transe-vers-sale » qui s’élance, frappe, vrille, s’harmonise. 

Il était tout naturel qu’elles croisent la route de Fanny Lasfargues, bassiste impression-nante, qui chemine de l’improvisation minimale jusqu’aux sons puissants rock-noise. 

Qonicho D, c’est donc un trio de sacrées musiciennes qui allie trois paires d’oreilles jazz totalement libérées à une énergie punk. Une petite entreprise d’improvisation massive. Terrassant ! 

Morgane Carnet : saxophone, Blanche Lafuente : batterie et Fanny Lasfargues : basse

 
20h30 : LA PEUGE EN MAI / free jazz syndical (france)

« La Peuge en mai » est née du désir de Geoffroy Gesser, saxophoniste originaire de Montbéliard et membre du prolifique collectif d’artistes franciliens Coax, de mettre en lien les luttes ouvrières du printemps 1968 avec les sonorités de musiciens-improvisateurs d’aujourd’hui. Les musiciens mettent en présence le jazz et la manière forte (avec mort d’hommes) dont il fut fait usage le 11 juin 1968 contre les ouvriers de chez Peugeot. Amené à eux par son grand-père maternel, délégué syndical, Geoffroy Gesser a entrepris de recueillir les récits de témoins directs de ce drame. Ils l’ont conduit aux films des Groupes Medvedkine de Besançon et de Sochaux, et au témoignage précieux de Christian Corouge, syndicaliste engagé.

Sur scène, le matériau sonore issu de ces échanges vient rencontrer la musique de ce quintet. Les improvisations circulent entre jazz, noise et musique électronique pour une « création radio » qui frappe par sa force tant documentaire que poétique.

Geoffroy Gesser : conception, sax ténor Simon Henocq : électronique, Aymeric Avice : trompette Joel Grip : contrebasse, Francesco Pastacaldi : batterie et Cécile Laffon : montage des entretiens

Une création produite par Le Ton Vertical, en co-productions avec Les 2 Scènes et le Collectif Coax. Avec le soutien du Département du Doubs, de la DRAC Bourgogne-Franche-Comté, de l’ADAMI et de SPEDIDAM.

Réservez

MINA & BRYTE + DIEUF-DIEUL DE THIÈS

02/10/2020 - 18:00 à 21:45
Jardin des Apothicaires
7B rue Sainte Anne - 21000 DIJON
En savoir plus

18h00 : MINA & BRYTE / African dancehall (Royaume-Uni/Ghana)

Mina est une productrice britannique dont la réputation ne cesse de croître ces dernières années. Influencée par son amour inconditionnel pour l’afrobeat, le dancehall et la funk, les morceaux vibrants et mélodiques de Mina fusionnent toutes sortes de rythmes syncopés du monde entier. 

C’est dans le quartier d’Abeka à Accra que le ghanéen Bryte a fait ses premiers pas dans la musique. Producteur remarqué, MC au flow d’une puissance incontestable, Bryte est l’une des voix les plus excitantes de son pays. C’est à l’occasion du très convoité festival NYEGE NYEGE à Kampala (Ouganda), que les deux comparses ont croisé leur chemin. Très influencé par l’Azonto, cette danse née dans les rues d’Accra qui exprime toute la vigueur du peuple ghanéen, le duo promet un show exubérant et énergique, entre grime et dancehall.

Mina : machines et Bryte : voix

 
20h30 : DIEUF-DIEUL DE THIÈS / Psychédélique wolof (SÉNÉGAL)

À la fin des années 70, le Sénégal vibre au son du mbalax, ce rythme percussif de tradition Wolof, qui déchaîne les passions d’une majorité dans le pays.

C’est dans cette effervescence musicale que naît le groupe Dieuf-Dieul dans la ville de Thiès. Malgré une ascension fulgurante et une musique à la croisée du mbalax, de la rumba et du jazz qui fait fureur au Sénégal, le groupe se sépare soudainement après quatre ans d’existence. Miracle musical, le Dieuf-Dieul de Thiès, orchestre aussi exceptionnel qu’éphémère se reforme après plus d’une trentaine d’années d’absence. Une nouvelle qui secoue les aficionados de l’âge d’or de la musique sénégalaise.

Sons de guitares fuzzy, riffs de cuivres entêtants, le groupe emblématique revient avec une fusion brûlante et audacieuse qui réenflamme aujourd’hui les clubs de Dakar et d’ailleurs. À ne pas manquer !

Abdou Aziz Seck : guitare, chef d’orchestre, Alassane Cissé : basse, Wilfrid Ambroise Zinzou : saxophones, Serigne Matar Dieng : batterie, Badialy Konté : voix, Papa Mamadou Mbaye : percussions et Mouhamadou Moustapha Fall : guitare rythmique

 
Réservez

SLOPIDJO + JAMES THE PROPHET & PAB THE KID + VON POURQUERY

03/10/2020 - 17:00 à 21:45
Jardin des Apothicaires
7B rue Sainte Anne - 21000 DIJON
En savoir plus

17H00 : SLOPIDJO / Cordes bricolées (France)

Slopidjo, c’est l’envie de fabriquer une musique passionnée, une musique qui leur ressemble, résolument humaine, empreinte d’aventures partagées. 

Ultra précis ou débordant, Slopidjo nous plonge dans une multitude d’expériences sonores à vivre sur l’instant ! Slopidjo emprunte, coupe-colle, assemble, façonne et construit des musiques inspirées, des morceaux de vie, de plaisirs, des moments insolites, généreux...  

Le violoncelle aléatoire de Jean Gaudy et la guitare spasmodique de Matthieu Jacot côtoient tout un monde hétéroclite : table de camping tonitruante où trône fièrement un ensemble d’objets déclencheurs sonores... 

Jean Gaudy : violoncelle, machines et Mathieu Jacot : guitare, machines

 

18H30 : JAMES THE PROPHET & PAB THE KID / Hip-hop ardent (France)

Un talent né en l’an 2000, une signature vocale très grave, un flow se rapprochant des plus grands : James The Prophet est certainement une des figures montantes de la scène rap actuelle.

Produit par le célèbre artiste et beatmaker Vladimir Cauchemar, le MC anglophone a su saisir les codes de cet univers musical. Il agit comme un ingénieux architecte et façonne ses morceaux autant influencés par la vielle école que par la nouvelle vague pour construire son empire. Raps percutants, productions bien léchées, rien n’est laissé au hasard. 2020 a commencé sur les chapeaux de roues avec des lives fracassants au Palais de Tokyo ou à La Cigale. Souvent accompagné de son acolyte Pab the Kid, ne passez pas à côté de ce binôme, les gamins sont très pressés !

Preuve de leur talent, ils sont en tournée avec Yassin Bey (Mos Def) et The Pharcyde, rien que ça ! Oui !

James The Prophet : voix, Pab The Kid : voix et DJ Ben Molinaro

 

20H30 : VON POURQUERY / Pop cosmique (France)

Depuis ses Victoires du Jazz en 2014 et 2017, Thomas de Pourquery est devenu l’un des musiciens les plus demandés de la scène européenne.

Il a notamment collaboré avec la chanteuse Jeanne Added, le rappeur Oxmo Puccino ou le groupe anglais Metronomy. Jazz, pop, rock, free, fusionnent dans ce cerveau en perpétuelle ébullition, faisant se côtoyer Sun Ra, Nina Simone et David Bowie, Stevie Wonder et Joy Division… Après trois albums et des tournées dans le monde entier avec son groupe Supersonic (impeccable hommage rendu à Sun Ra), il crée en 2019 son tout nouveau projet éponyme Von Pourquery. 

En vrai crooner, Von Pourquery explore sur la scène son univers aux tenants cosmiques, solaires et profonds. Accompagné de ses deux amis et immenses musiciens David Aknin aux percussions et électronique, et Sylvain Daniel à la basse électrique. 

Pop épique sous les étoiles !

Von Pourquery : voix, clavier, saxophone, Sylvain Daniel : basse, voix et David Aknin : batterie, électronique, voix

Réservez

PAPANOSH & ANDRÉ MINVIELLE "PRÉVERT PARADE"

04/10/2020 - 17:00 à 18:30
Salle Mendès France
8 rue des Vergers - 21800 Quetigny
En savoir plus

« PRÉVERT PARADE » - kaléidoscope poétique (France)

C’est lors d’une des fameuses Hestejadas de las Arts d’Uzeste qu’André Minvielle croise la route du collectif normand Papanosh. D’emblée, la rencontre fait des étincelles, ouvrant tout naturellement la voie à une première création commune. Le (pré)texte ? Rien moins que les poèmes de Prévert, dont le rapport à la musicalité de la langue recoupe de manière évidente les préoccupations du vocal’chimiste, jongleur de syllabes et infatigable collecteur d’accents. 

Vous y trouverez des vers à danser, des paroles à boire, des transes indomptables et des airs à voir qui feront scintiller l’univers familier de Prévert sous un jour nouveau. 

Une ode syncopée au poète où l’énergie et l’inventivité du quintet vibrant se frottent aux envolées de braises du chanteur gascon.

André Minvielle : chant, percussions, Quentin Ghomari : trompette, trombone, Raphaël Quenehen : saxophones, Sébastien Palis : clavier, orgue, piano, accordéon, Thibault Cellier : contrebasse et Jérémie Piazza : batterie

Spectacle du collectif Les Vibrants Défricheurs, en coproduction avec l’association Les Chaudrons (André Minvielle) et La Fraternelle - Saint-Claude, avec l’aide de la DRAC Bourgogne-Franche-Comté, de l’ADAMI, du CNV et de la SACEM.

Un événement organisé en partenariat avec la Ville de Quetigny.

Réservez