Chargement en cours

OFFREZ UN BILLET SOLIDAIRE

19/12/2018 - 20:00 au 31/12/2019 - 20:00
Espace Bernard-Marie Koltès (EBMK)
Ile du Saulcy - 57000 METZ
En savoir plus
Vous aimez le théâtre, et vous désirez partager ce plaisir, cette émotion, avec ceux qui ne peuvent pas venir au théâtre ? Devenez spectateurs solidaires  !
Le dispositif est simple : vous prenez votre place, et dans le même temps, vous achetez un billet supplémentaire à 5€. Nous vous proposons de nous faire le relais entre votre don et un futur spectateur. C’est un peu de rêve que vous offrez à des personnes en difficulté. Vous prouvez ainsi que le mot Solidarité est un mot bien vivant...
 

Réservez

ABONNEMENTS & PASS 2019

30/06/2019 - 00:00 au 30/06/2020 - 20:00
Espace Bernard-Marie Koltès (EBMK)
Ile du Saulcy - 57000 METZ
En savoir plus

À partir de 4 spectacles, choisissez l’abonnement ! Vous gagnez un spectacle et bénéficiez des avantages suivants :

• Économisez jusqu’à 28 % sur le prix de la place

• Venez accompagné(e) : votre ami(e), collègue… bénéficie du tarif de 12 € (10 € pour le personnel UL et 5 € pour les moins de 30 ans) au lieu de 18 €.

• Ajoutez un spectacle à votre abonnement à tout moment, au tarif « abonné ».

• Bénéficiez de tarifs réduits chez nos partenaires culturels (scènes messines, le NEST Thionville...).

Pass

Le sésame qui vous permet de voir autant de spectacles qu’il vous plaira et de suivre notre saison théâtrale au gré de vos envies ou des conseils de vos amis.

Vous pouvez acheter vos Pass dès le 1er septembre et prendre vos places plus tard.

Vous pouvez acheter en priorité des places supplémentaires au tarif « abonné ».


 

#culture_UL, #ebmk, #théâtre, #saison18-19

Réservez

LES MARDIS DU 7e ART (CINÉ-CLUB)

23/09/2019 - 19:30 au 07/01/2020 - 18:00
Espace Bernard-Marie Koltès (EBMK)
Ile du Saulcy - 57000 METZ
En savoir plus
Ciné-club à l'Espace Bernard-Marie Koltès en collaboration avec la Maison de l'étudiant et la Fabrique Universitaire Du Cinéma

 

Tous les 1er mardis du mois, retrouvez un film, suivi d'un débat avec un membre de l'équipe de réalisation et un professeur de l'Université de Lorraine.

 

Des séances bonus au gré des coups de coeur et rencontres d'Olivier Lallement & Lee Fou Messica - suivez le détail sur les réseaux sociaux.
 
Lundi 23 septembre à 21h En plein air
 
Mardi 8 octobre à 18h Festival du film de Fameck Papicha
 
Mardi 5 novembre à 18h Festival du film italien Carte blanche Mario Moncelli
 
Mardi 3 décembre à 18h Kid Return
 
Mardi 7 janvier à 18h Premier Contact
 

#culture_UL, #ebmk, #théâtre, #saison19-20

Réservez

PRESQUE ÉGAL À

24/10/2019 - 18:00 au 14/11/2019 - 14:00
Espace Bernard-Marie Koltès (EBMK)
Ile du Saulcy - 57000 METZ
En savoir plus

PRESQUE ÉGAL À

Jonas Hassen Khemiri / Laurent Vacher

 

Je vous déclare maintenant mari et femme. Vous pouvez vous embrasser – mais avant ça – voici la facture pour ma participation à cette très belle cérémonie.

 

Vingt personnages subissent à des places différentes la crise d’un modèle financier à bout de souffle. Vingt personnages dont la vie est entièrement régie par l’argent et qui s’affrontent dans une compétition anonyme. Puis il y a ces cinq personnages dont les destins se croisent, se frôlent, s’entremêlent. Cinq personnages qui manifestent chacun d’une façon singulière le refus d’un déterminisme social. 

 

Note d'intention du metteur en scène 

Presque égal à exprime une critique acerbe de notre société contemporaine où le parcours de chaque personnage concentre la violence des mécanismes sociaux. Cette critique n’est pas le fruit d’un discours mais le résultat d’une analyse politique exprimée de façon poétique. C’est de l’enchevêtrement des histoires, de la variété des modes d’adresses, de dialogue et de récit, qu’apparaît ce regard sombre porté sur une société en déclin.

La construction de la pièce permet de faire coexister sur le plateau humour, plaisir du jeu, et interpellation politique, le tout dans un rythme incisif et ininterrompu et avec humour.

L'écriture de Jonas Hassen Khemiri est, un coup de griffe, une insolence, une lecture de l’humanité qui me rapproche du monde. Un théâtre ouvert, un théâtre de pensée, de réflexion, un théâtre urgent qui parle de maintenant.

Laurent Vacher

Distribution 

Texte Jonas Hassen Khemiri aux Editions Théâtrales

Traduction Marianne Segol-Savoy 

Mise en scène Laurent Vacher

Collaboration artistique Faustine Noguès

Scénographie Jean Batiste Bellon

Lumière Victor Egéa

Son et musique Michael Schaller

Costumes Virginie Alba

Avec Quentin Baillot, Pierre Hiessler, Odja Llorca, Alexandre Pallu, Julie Pilod, Marie Aude Weiss

Crédit photo Philippe Ayrault

 

Production Cie du Bredin

Coproduction Espace Bernard-Marie Koltès

Partenaires Château Rouge - Annemasse, La Manufacture - CDN Nancy, Centre Culturel Pablo Picasso - Homécourt (en cours).

La Cie du Bredin est subventionnée par le Ministère de la Culture - DRAC Grand Est et la Région Grand Est

 

Durée 1h30 (en création)

Public à partir de 14 ans

 

Ce spectacle s'inscrit dans un cycle intitulé "cycle financier", qui comprend trois spectacles professionnels, un spectacle amateur, une conférence, une table ronde, un atelier théâtre et un atelier philo. Ce cycle tend à décrypter par le théâtre le système économique.
 
Jeudi 24 octobre à 18h Répétition ouverte, tarif unique à 5,99€ (gratuit pour les groupes scolaires)
Mardi 12 novembre à 18h Spectacle suivi d'une Table ronde menées par les économistes atterrés Anne Eydoux et Mathieu Béraud (Table ronde gratuite sur réservation)
Mercredi 13 novembre à 20h Représentation suivie d'un bord de scène
Jeudi 14 novembre à 14h Représentation suivie d'un bord de scène
 

#culture_UL, #ebmk, #théâtre, #saison19-20, #cyclefinancier

Réservez

JE LE FERAI HIER

07/11/2019 - 18:00 au 08/11/2019 - 14:00
Espace Bernard-Marie Koltès (EBMK)
Ile du Saulcy - 57000 METZ
En savoir plus

JE LE FERAI HIER

Pauline Huriet

Heureusement qu’on me demande pas trop souvent mon avis parce que la vérité c’est que souvent j’en ai pas. Ou j’en ai plein. Donc trop. On est censé s’y retrouver comment. On doit faire quoi pour bien faire dans ce monde de merde

Ils sont six et ils ont tous été invités à parler d’un sujet qui les interpelle, les touche ou les questionne. Entre celle qui a trop de sujets à défendre, celui qui n’a pas d’avis ou l’autre qui en a beaucoup, il faudra partager la parole et apprendre à s’écouter. Choisir une cause à défendre, décider que l’on va se battre pour et réussir à expliquer pourquoi, c’est loin d’être évident. Alors quand émerge en chacun le désir de faire tout cela mieux que les autres, la pudeur et la bienséance voleront joyeusement en éclats. Véritable partition chorale, Je le ferai hier questionne avec légèreté les aspirations débordantes de la jeunesse et sa crainte de n’avoir rien à dire.

 

Note d'intention de l'auteure

[Pourquoi je ne fais rien ? Juste parce que je ne sais pas comment faire ? Et si je fais quelque chose, je commence par quoi ? Quelles causes me touchent ? Est-ce-que certains combats méritent d’être menés plus que d’autres ? Dois-je nécessairement me sentir concernée ? Pourquoi mes idéaux, bien qu’ils soient forts, peinent à passer du registre intellectuel à celui de l’action ?] 

Si elle n’est pas engagée, Je le ferai hier est une pièce sur l’engagement et au-delà, sur l’inhibition. 

Des grands enjeux, de notre volonté à changer le monde, on en revient à des tourments personnels, secrets : ceux qui sûrement nous ont poussé vers les grands mais qui, paradoxalement nous empêchent d’aller plus loin. 

Sans en avoir réellement conscience, au fur et à mesure que je rencontrais des metteurs scène, que je travaillais avec des directeurs d’acteurs ou des professeurs, je faisais le tri et construisais mon univers artistique et avec lui un défi : celui de faire un théâtre accessible et en aucun cas au détriment de la réflexion. 

Pauline Huriet

Distribution 

Texte et mise en scène Pauline Huriet

Décor Clément Chevelt

Costumes Juliette Bayi

Avec Julia Cash, Timothée Doucet-Mehadji, Hiba El Aflahi, Nicolas Le Bricquir, Adrien Ligmagne, Chloé Lorphelin

Crédit photo Christopher Kordun 

Production C’est pour ça

Lauréat 2018 Festival Court mais pas vite

 

Durée 1h20

Public à partir de 10 ans

 

Jeudi 7 novembre à 18h Représentation suivie d'un bord de scène
Vendredi 8 novembre à 14h Représentation suivie d'un bord de scène

 

 

 

#culture_UL, #ebmk, #théâtre, #saison19-20

Réservez

J'AI TRADUIT LE DON PAISIBLE

08/11/2019 - 20:00
Espace Bernard-Marie Koltès (EBMK)
Ile du Saulcy - 57000 METZ
En savoir plus
J'AI TRADUIT LE DON PAISIBLE
Mikhaïl Cholokhov / Antoine Vitez / Jeanne Vitez
 
Lecture proposée dans le cadre de l’année Antoine Vitez et la prolongation de l'exposition consacrée aux photos personnelles d'Antoine Vitez dans le hall de l'Espace Bernard-Marie Koltès.
 
Ô toi, Don paisible, notre père!
Ô pourquoi, Don paisible,
roules-tu des eaux troubles ?
Comment ferais-je, hélas, moi
Don paisible, pour n'être troublé ?
De mon lit, à moi Don paisible,
jaillissent des sources glacées
En mon milieu, à moi Don
paisible, tourbillonnent des poisons blancs.
(Vieilles chansons cosaques)
 
L'histoire se passe dans la région du Don entre 1912 et 1922. Tatarski est un village au bord du fleuve où vit dans des conditions difficiles la famille Melekhov. Ils se trouvent, ainsi que tout leur village, confrontés à la première Guerre mondiale puis à la guerre civile russe. Grigori leur plus jeune fils est tiraillé entre son amante Aksinia et sa femme Natalia, et entre les deux camps. Roman fleuve, immense survol des saisons dans la steppe et les champs de bataille, Le Don paisible est une vaste fresque de la Russie du début du XXème siècle.

 

J’ai 8 ans environ. Je suis debout à côté de la table de travail de mon père. Il écrit – feuilles blanches, fiches en cartons dans la longue boîte en bois, corbeille pleine de brouillons froissés. Je ne dis rien. J’attends sans bruit. J’ai dû venir lui demander de me faire à goûter – sans doute maman est absente. Il lève les yeux sur moi soudain et me demande : « Comment dit-on… pour un lit… ? »… et il me fait des signes avec ses mains. Je reconstitue maintenant qu’il est sans doute fatigué, qu’il sait que j’attends et qu’il en est un peu perturbé, et il a un vide d’un seul coup. J’hésite en décryptant ses gestes et je dis « la tête » ! Oui la tête du lit. « Oui merci ! » et il note et termine sa phrase écrite. Je suis emplie d’une fierté incroyable ! Contente, contente! Je l’ai aidé ! J’ai trouvé le mot ! J’ai traduit moi aussi Le Don paisible !

Jeanne Vitez

 

Distribution

Texte Mikhaïl Cholokhov

Traduction Antoine Vitez

Avec Jeanne Vitez & Nicolas Struve


Production Les amis d’Antoine Vitez

 
Durée 1h10
à partir de 14 ans
 
Vendredi 8 novembre à 20h Lecture

 

 

#culture_UL, #ebmk, #théâtre, #saison19-20

Réservez

TABLE RONDE - LES EFFETS DES CRISES / LES ÉCONOMISTES ATTERRÉS

12/11/2019 - 20:00
Espace Bernard-Marie Koltès (EBMK)
Ile du Saulcy - 57000 METZ
En savoir plus

Cette conférence s'inscrit dans un cycle intitulé "cycle financier", qui comprend trois spectacles professionnels, un spectacle amateur, une conférence, une table ronde, un atelier théâtre et un atelier philo. Ce cycle tend à décrypter par le théâtre le système économique.

Le texte de Jonas H. Khemiri Presque égal à va à l'encontre des propos de Gary Becker (économiste américain) qui affirme dans les années 1960 : "il ne sert à rien de s’occuper des pauvres, des noirs et des femmes, que ces personnes pour les deux premiers cas sont inaptes à la société, et que les femmes blanches sont avant tout pour que l’homme blanc (et pas pauvre) ait un équilibre de vie". Autrement dit "s’occuper des pauvres c’est perdre de l’argent. Si tu leur en donnes de toute façon ils restent pauvres...".

A partir de ces propos, les économistes atterrés nous invitent à une réflexion plus large et plus transversale afin d'éclairer et de dénoncer ce genre de propos. 

Animé par Mathieu Béraud et Anne Eydoux.

Conférence tenue par Mathieu Béraud, maître de conférences en économie à l'Université de Lorraine Laboratoire Lorrain de Sciences Sociales (2L2S). Anne Eydoux est maîtresse de conférences au Cnam, chercheuse au Centre d'études de l'emploi et du travail (CEET) et au Laboratoire interdisciplinaire de sociologie économique (Lise)

Cette table ronde se déroule à l'issue du spectacle Presque Égal à, un texte de Jonas Hassen Khemiri mis en scène par Laurent Vacher. Pour tout comprendre de notre système économique, pensez à réserver également une place de spectacle !

Durée 1h30

à partir de 14 ans 

 

#culture_UL, #ebmk, #théâtre, #saison19-20

Réservez

BANQUE CENTRALE

14/11/2019 - 18:00 au 16/11/2019 - 19:00
Espace Bernard-Marie Koltès (EBMK)
Ile du Saulcy - 57000 METZ
En savoir plus

BANQUE CENTRALE

Franck Chevallay / Alexandre Zloto

5 à 10 ans de rêves et d’espoirs dans la vie d’un pauvre, ça n’a pas de prix.

 

Dans un hôpital psychiatrique, un fou qui se prend pour l’Etat, explique à son médecin qu’il a désormais décidé d’être la Banque centrale.

A travers les différentes consultations de ce fou, nous assistons à l’histoire de la création monétaire, depuis les premiers trocs jusqu’aux subprimes. Et l’on comprend vite son désarroi, dans cette jungle inquiétante où rien n’assure sa survie.

 

Note d'intention

D’où vient l’argent que nous prêtent les banques ? A quoi sert une banque centrale ? Qu’est ce vraiment qu’une subprime ? Et surtout quelle est l’histoire du système économique dans lequel nous vivons ? 

Le comédien incarne tour à tour toutes les pièces d’une machine financière qui ne cesse de s’adapter aux nouvelles configurations d’un marché mutant. Pièces du passé, pièces du présent, pièces du futur, et pièces fantômes s’expriment et se meuvent chacune à leur façon. Le comédien est aussi protéiforme que l’objet qu’il nous décrit : une monnaie qui ne cesse de changer de visage, dès lors qu’elle est centrale, publique, privée, européenne, « subprimisée ». 

Sans propos partisans, Banque Centrale est une invitation à s’approprier la question de l’économie, de traverser une histoire qu’on a toujours crue absolument opaque, et qu’ils sortent joyeux d’y voir désespérément clair.

Franck Chevallay et Alexandre Zloto

 
 

Distribution

Texte, jeu et mise en scène Franck Chevallay

Avec la complicité de Alexandre Zloto

Lumière Virginie Watrinet

Crédit photo droits réservés


Production Sol en scène

 

Durée 1h

à partir de 10 ans

 

Cette spectacle s'inscrit dans un cycle intitulé "cycle financier", qui comprend trois spectacles professionnels, un spectacle amateur, une conférence, une table ronde, un atelier théâtre et un atelier philo. Ce cycle tend à décrypter par le théâtre le système économique.

 

Jeudi 14 novembre à 18h Représentation suivie d'un bord de scène

Vendredi 15 novembre à 14h et à 20h Représentations suivies d'un bord de scène

Samedi 16 novembre à 19h Représentation suivie d'un bord de scène

 

Retrouvez également Banque Centrale le 3 octobre 2019, gratuit sur réservation à l'événement "Ouverture de saison EBMK 2019-2020" sur notre billetterie en ligne !

 

#culture_UL, #ebmk, #théâtre, #saison19-20

Réservez

LA TABLÉE / SORTIE DE RÉSIDENCE

21/11/2019 - 17:00 au 28/11/2019 - 18:00
Espace Bernard-Marie Koltès (EBMK)
Ile du Saulcy - 57000 METZ
En savoir plus

LA TABLÉE

Maud Galet Lalande / Ahmed Amine Ben Saad

 

Je l’ai aimée, cette soirée ; aimée comme si elle avait été la dernière de ma vie, la dernière de toutes les vies.

 

Mathilde veut écrire sur le Printemps Arabe. Pour cela, elle rencontre de joyeux fanfarons autour d’une table quelque part sur les bords de la Méditerranée. Sauf que selon eux, le Printemps Arabe n’a jamais eu lieu. A-t-on déjà vu un printemps en hiver ?

La Révolution ne gronde plus que dans les coeurs, et les fumigènes ont laissé la place aux vapeurs de l’alcool. On s’essuie les yeux sur un coin de nappe en préparant la prochaine révolte qui risque fort de rester coincée sous la table. Pourtant, le conflit gronde au dehors, et l’Étranger, personnage énigmatique venu de partout et de nulle-part, invite la zizanie autour de la Tablée. Résistera-t-elle à l’arrivée du chaos qui attend sur le pas de la porte ?

 

J'avais en effet la sensation que dans mon propre pays, ces fondamentaux n'avaient plus beaucoup de valeurs : suite aux attentats de 2015 par exemple, nous avons clamé à qui voulait l’entendre que la liberté d’expression nous était précieuse. Certes ; mais lorsqu’on a le droit de tout dire et tout le temps, nous rendons-nous encore compte de la valeur d’une telle acquisition ? Et en tant qu’artiste, utilisons-nous toujours cette notion à bon escient ? De ces interrogations et des multiples rencontres faites à Tunis est née La Tablée, dont la situation de départ est directement inspirée d'épisodes vécus là-bas. Au fur et à mesure de ces séjours et de mes rencontres, s’est composée la structure puis la narration du texte. Rentrée en France, je relisais, corrigeais, raturais, mais il m’était nécessaire de repartir ensuite pour avancer dans l’histoire.

Maud Galet Lalande

Texte et mise en scène Maud Galet Lalande — Ahmed Amine Ben Saad

D’après une idée originale de Maud Galet Lalande

Traduction Mahmoud Chalbi

Distribution en cours
 

Production Cie Les Heures Paniques

Coproduction Théâtre National de Tunis, Scène conventionnée Pablo Picasso — Homécourt, Opéra Théâtre de Metz-Métropole, Scène conventionnée Bernard-Marie Koltès - Metz

Avec le soutien de Festival Passages, l’Institut français de Tunis la Fondation Kamel Laazar — Tunisie

 
Durée 1h30
à partir de 12 ans
 
Jeudi 28 novembre à 18h Sortie de résidence, tarif unique à 5,99€ (gratuit pour les groupes scolaires)

 

#culture_UL, #ebmk, #théâtre, #saison19-20

Réservez

TEXTES SANS FRONTIÈRES

28/11/2019 - 20:00 à 21:00
Espace Bernard-Marie Koltès (EBMK)
Ile du Saulcy - 57000 METZ
En savoir plus

TEXTES SANS FRONTIÈRES

 

Jeudi 28 novembre

Soleil voilé José Luis Rivera Torres (Porto Rico) 20h

Anesthésie Agnieska Hernandez Diaz (Cuba) 21h

 

Un principe simple : 

• un metteur en scène (proposé par un des théâtres partenaires de la Grande Région), 

• un texte choisi par les organisateurs autour d’auteurs d’un pays : la Finlande, le Portugal, l’Italie, l’Espagne, la Turquie, la Pologne, l’Afrique francophone, et la Grèce en 2019. 

• des comédiens luxembourgeois (pour les metteur-en-scène du Grand -Est) et français (pour les metteur-en-scènes luxembourgeois) choisis par les organisateurs et que le metteur en scène ne connait pas, 

• une semaine de répétition (en résidence à la Kulturfabrik à Esch-sur- Alzette ou sur un autre lieu en Région Grand-Est)

 

L’objectif : réaliser la mise en voix du texte dramatique contemporain qui sera proposée au public à l’issue de la semaine puis lors d’une tournée Grande Région.

 

Depuis plusieurs saisons, des partenaires culturels du Luxembourg et de la région Grand Est se sont associés pour proposer un cycle de mise en voix de textes dramatiques contemporains.

2019 - L'Amérique du sud - sélection 

Le chant de la bouche aveugle 

Jorge Ignacio Cortinas (Cuba) / Mise en Scène Raphael Kohn (LUX) 

Soleil voilé 

José Luis Rivera Torres (Porto Rico) / Mise en Scène Lee Fou Messica (FR) 

Anesthésie 

Agnieska Hernandez Diaz (Cuba) / Mise en Scène Daria Lippi (FR) 

Neva 

Guillermo Calderon (Chili) / Mise en Scène Jérôme Varanfrain (LUX)

 

#culture_UL, #ebmk, #théâtre, #saison19-20

Réservez

AMANDE-AMANDINE

06/12/2019 - 14:00 au 14/12/2019 - 17:00
Espace Bernard-Marie Koltès (EBMK)
Ile du Saulcy - 57000 METZ
En savoir plus

AMANDE-AMANDINE

Marie Hélène Larose-Truchon / Vincent Goethals

 

Bientôt on entendra au fond du corridor s’avancer un grand vent multicolore à l’allure d’une petite fille… c’est à cet instant que l’histoire gonflera ses voiles

 

Tout se déroule dans une chambre d’hôpital grise.

Le plafond est gris. Le plancher est gris. Les murs sont gris. La fenêtre et les rideaux sont gris. Les deux lits et les deux tables de chevet sont gris. Dans un des lits, il y a un homme gris avec un pyjama gris sous une couverture grise qui fait des rêves gris. Son nom à lui, c’est l’Homme-Maladie.

Il y a aussi les Mains-Docteurs, elles sont toujours gantées de latex bleu, elle soignent, piquent, opèrent, pansent et posent des diagnostics. Cela leur arrive aussi de faire rire, et parfois de consoler...

Une petite fille, Amande-Amandine qui prétexte toutes sortes de maladie : la maladie de he-he-être Moi, la maladie de la bougeotte grimpante, la maladie de la peur jaune, la maladie de la serpillière, la maladie de l’araignée, la maladie de la pas maladie, la maladie de la parano-détective... elle voudrait tellement rester auprès de cet Homme-Maladie…

 

Note d'intention du metteur en scène

Mon choix s’est porté sur « Amande-Amandine » de Marie Hélène Larose-Truchon. Pièce qui traite de la question passionnante de notre rapport à la maladie, de la peur qu’elle suscite et des fantasmes qu’elle génère. D’autre part, l’univers est inspirant, les images sont belles, naïves souvent, pleines de fantaisie, promptes à faire naître l’imaginaire... 

Vincent Gœthals

 

Distribution 

Texte - Marie Hélène Larose-Truchon

Mise en scène Vincent Goethals

Assistante à la mise en scène Justin Litaaba

Scénographie Anne Guilleray

Lumières Philippe Catalano

Environnement sonore Olivier Lautem

Avec Sébastien Amblard, Marion Lambert, Rainer Sievert


Production Théâtre en Scène

Coproduction Espace Bernard-Marie Koltès - Metz

 
Durée 1h10 approx. (en création)

Public à partir de 8 ans

 
Vendredi 6 décembre à 18h Répétition ouverte, tarif unique à 5,99€ (gratuit pour les groupes scolaires)
Jeudi 12 décembre à 18h Représentation suivie d'un bord de scène
Vendredi 13 décembre à 14h et à 20h Représentation suivie d'un bord de scène
Samedi 14 décembre à 17h Représentation suivie d'un bord de scène
 

 

#culture_UL, #ebmk, #théâtre, #saison19-20

Réservez

ON EST SAUVAGE COMME ON PEUT

16/01/2020 - 18:00 au 17/01/2020 - 20:00
Espace Bernard-Marie Koltès (EBMK)
Ile du Saulcy - 57000 METZ
En savoir plus

ON EST SAUVAGE COMME ON PEUT

Collectif Greta Koetz

 

«De l’homme à l’homme vrai, le chemin passe par l’homme fou.»

Michel Foucault

 

Ça pourrait être un fait divers. Un repas entre amis. Léa l’organise en espérant passer un moment convivial. C’est que Thomas, son compagnon, est en dépression. Voilà des mois qu’il ne fréquente plus le bureau. Alors l’idée est plutôt réjouissante mais tout bascule avec fracas. Thomas annonce qu’il va mourir et demande qu’on le dévore.

C’est l’histoire tragi-comique de personnages d’un drame bourgeois qui aspirent à être des héros tragiques. Chacun à leur manière, de façon solitaire et secrète, ils sont hantés par un appétit de vie, un appétit d’ogre ! 

 

Note d'intention du colletif

Ca parle de gens tristes et/ou seuls dans leurs vies et leurs amours, ça raconte leurs tentatives violentes et désespérées pour retrouver comment se lier. 

Aux origines du projet la consigne que nous nous étions choisie était : racontons des histoires d’amour étranges, qui nous fascinent (dans leur horreur ou leur sublimité), et essayons de n’avoir aucun a priori moral sur ces histoires. Et cette consigne était doublée d’une exigence : nous voulons expérimenter ce que c’est que de travailler en collectif, sans metteur en scène, de la façon la plus horizontale possible.

Le collectif Greta Koetz

 

Distribution 

Une création du Collectif Greta Koetz | Avec Marie Bourin, Antoine Cogniaux, Sami Dubot, Thomas Dubot, Léa Romagny | Régie générale Nicolas Marty | Répétiteur chant Jean-Pierre Urbano | Son Maxime Glaude Construction décors et costumes Atelier du Théâtre National Wallonie-Bruxelles| Crédit photo Dominique Houcmant


Production 

Collectif Greta Koetz en coproduction avec le Théâtre National Wallonie-Bruxelles | MARS – Mons Arts de la Scène | Fondation Mons 2025 | La Maison de la Culture de Tournai | la Coop asbl et Shelter Prod | Avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles Service du Théâtre (CAPT) | Avec le soutien de taxshelter.be, ING et du tax-shelter du gouvernement fédéral belge, de l’ESACT, «Tremplin Pépites & Co» – L’ANCRE/Charleroi, le Festival de Liège, le Festival «Ecoles de passage» – Metz, Résidence – Théâtre des Doms Avignon.

 
Durée 1h20
à partir de 16 ans
 
Jeudi 16 janvier à 19h Représentation suivie d'un bord de scène
Vendredi 17 janvier à 14h et à 20h Représentation suivie d'un bord de scène

 

#culture_UL, #ebmk, #théâtre, #saison19-20

Réservez

JOHN

30/01/2020 - 18:00 au 01/02/2020 - 19:00
Espace Bernard-Marie Koltès (EBMK)
Ile du Saulcy - 57000 METZ
En savoir plus

JOHN

Wajdi Mouawad / Stanislas Nordey

 

Tout ça c'est rien que des mots Que des mots qui sont là pour toute manger la place Pour que peut-être Dans tout ce flot Vous puissiez entendre de quoi (...) qui puisse vous expliquer (...) pourquoi j'ai fait ce que j'ai fait.”

 

John est un spectacle qui déclenche la parole, car il aborde un sujet tabou : le suicide des adolescents. John, jeune homme québécois, ne les représente pas, mais il est l’un d’eux. Ce texte, un des tout premiers écrits par Wajdi Mouawad en 1997, alors lui-même tout jeune auteur, est mis en scène par Stanislas Nordey. Il nous invite à pénétrer dans la tête et dans le corps de John, un être bien vivant qui exprime sa solitude, son désespoir, sa colère. 

 

Note d'intention du metteur en scène

John est une pièce de jeunesse de Wajdi Mouawad. Elle possède la force des premiers essais, la vigueur d’une sincérité à nu, sans filtre. Elle est belle dans sa fulgurance et sa brutalité et explore les territoires de l’adolescence, de cet âge à la fois d’or et de cendres, de lumière et d’ombre. C’est l’ombre qui emporte finalement John mais Nelly sa soeur est là pour nous rappeler que la lumière est toujours présente au bout du tunnel

Stanislas Nordey

 

Distribution 

Texte Wajdi Mouawad

Mise en scène Stanislas Nordey

Scénographie Emmanuel Clolus

Lumière Philippe Berthomé

Avec Damien Gabriac, Margot Segreto ou Julie Moreau

Crédit photo Jean-Louis Fernandez


Production Théâtre National de Strasbourg

Coproduction La Nef - Saint-Dié-des-Vosges

Le décor et les costumes sont réalisés par les ateliers du TNS

 
Durée 50'
à partir de 15 ans
 
Jeudi 30 janvier à 18h Représentation suivie d'un bord de scène
Vendredi 31 janvier à 20h Représentation suivie d'un bord de scène
Samedi 1er février à 19h Représentation suivie d'un bord de scène
 

 

#culture_UL, #ebmk, #théâtre, #saison19-20

Réservez