Chargement en cours

A3: Jeux de hasard et d'argent chez les adolescents (Matin)

27/06/2018 - 08:30 à 12:30
Université de Fribourg, site de Pérolles
En savoir plus

Intervenante

Prof. Annie-Claude Savard, Ecole de Service social, Université Laval, Québec

Salle: E 130

Résumé de l'intervention:

L’adolescence et la transition à l’âge adulte sont des périodes marquées par l’exploration identitaire et la prise de risques. Ces caractéristiques, combinées au passage à l’âge légal d’accès aux jeux de hasard et d'argent (JHA), à l’explosion de l’offre de JHA en ligne, univers dans lequel les 18-25 ans sont parmi les plus actifs, et aux contingences structurelles (sociales, économiques et politiques) entourant le monde des jeux de hasard et d’argent, rendent les jeunes particulièrement susceptibles d’être interpellés par ceux-ci. Dans un premier temps, nous aborderons les habitudes de JHA considérées problématiques chez les adolescents et les jeunes adultes. Ensuite, la question des jeux de hasard et d’argent au sein de cette population sera analysée selon quatre grands courants qui transcendent actuellement l’univers des JHA : 1) la logique néolibérale contemporaine; 2) le paradigme de la responsabilité (responsabilité sociale et individuelle); 3) la médicalisation du social et 4) le discours sur le risque. Les enjeux relatifs à chacune de ces perspectives seront discutés. Dans un deuxième temps, nous aborderons la question de la nouvelle génération de jeu qui interpelle particulièrement les adolescents et les jeunes adultes : les jeux mobiles hybrides (Free-to-Play et Pay-to-Win). À partir d’expériences de jeu, les similitudes entre les JHA et des nouveaux jeux mobiles seront discutés ainsi que les enjeux pour la prévention et le traitement de ceux-ci.

Réservez

A4: Le traitement conjugale intérgatif en jeu pathologique (TCI-JP) (Matin)

27/06/2018 - 08:30 à 12:15
Université de Fribourg, site de Pérolles
En savoir plus

 

Intervenants

Joel Tremblay, Ph.D., Directeur scientifique du RISQ (Recherche et intervention sur les substances psychoactives), professeur titulaire, Département de psychoéducation, Université du Québec à Trois-Rivières

Magali Dufour, Ph.D., professeure agrégée, Faculté de médecine et des sciences de la santé, Université de Sherbrooke, QC.

 

Résumé de l'atelier

Le traitement des troubles liés aux jeux de hasard et d’argent (JHA) se fait principalement via l’intervention individuelle. Malgré l’efficacité de cette intervention, des avancées récentes en recherche révèlent qu’auprès des joueurs vivant en couple, il est plus efficace de traiter le trouble via l’intervention conjugale dès la première rencontre (Tremblay et coll., 2015). La TCI-JP favorise l’intervention conjugale dès le premier entretien avec le joueur. Le traitement vise à réduire ou à arrêter les comportements excessifs de JHA. Les vecteurs d’intervention sont, en plus des comportements de JHA, la qualité des échanges de renforcements mutuels, la communication conjugale, l’implantation d’un milieu de vie renforçant la sobriété et ne soutenant plus (souvent involontairement) les comportements inadaptés de JHA. Cette demi-journée de formation permettra de présenter brièvement chacune des dimensions du traitement.

Réservez

A6: Jeu excessif: exemple de partenariats (Après-midi)

27/06/2018 - 13:15 à 17:00
Université de Fribourg, site de Pérolles
En savoir plus

Intervenants

M. Emmanuel Benoit, Directeur Général de la Société d'Entreaide et d'Action Psychologique (SEDAP), Référent addictions sans substance pour la Fédération addiction France.

Mme Emilie Coutant, Sociologue, Tendance Sociale  & Consultante à la SEDAP, France.

M. Boris Noyet, Chargé de la Responsabilité sociétale d' entreprise, Française des Jeux, France.

M. Raymond Bovero, Consultant à la SEDAP, Ancien directeur Jeu Responsable de la Française de Jeux, France.

Prof. Lucia Romo, Université Paris Nanterre, France

 

Résumé de l'atelier

Face aux nouveaux enjeux, chercheurs, intervenants psycho-sociaux et opérateurs de jeu expérimentent en étroite collaboration de nouvelles initiatives dans les champs de l’information, de la prévention, de la formation, de la réduction des risques et des dommages liés aux jeux de hasard et d’argent. Dans cet atelier nous vous proposons de revenir sur le processus de rapprochement de ces instances et les projets mis en œuvre ou réalisés en se focalisant particulièrement sur:

• le développement et la mise en place d’une charte éthique entre un opérateur de jeux et un acteur associatif permettant d’encadrer les pratiques et actions en faveur de la réduction des risques et des dommages;

• la création d’un programme de “Visites - Rencontres” dans les points de vente de la FDJ, s’appuyant sur des volontaires en mission de Service civique, visant le repérage précoce, "l’aller vers", et la référence des joueurs en difficultés vers les structures de soin;

• la mise en place d’une expérimentation “Auto-Support - Entraide” sur les points de vente de la FDJ, s‘appuyant sur les rôles du détaillant/patron de bar et deux joueurs/habitués du point de vente d’Auto-support de joueurs chargés de repérer, d’intervenir précocement auprès des personnes en situation de vulnérabilité et de créer des passerelles entre le monde du jeu et la filière du soin;

• la validation du programme “Bien Jouer” destiné à la prévention éducationnelle sur les jeux de hasard et d’argent auprès des publics adolescents dans les établissements scolaires.

 

Salle: D 130

 

Réservez

A7: Dépendance aux jeux vidéo et à Internet (Après-midi)

27/06/2018 - 13:15 à 17:00
Université de Fribourg, site de Pérolles
En savoir plus

Intervenants

Prof. Magali Dufour, Université de Sherbrooke Québec, Canada

&

Prof. Joël Tremblay, Université du Québec à Trois-Rivières, Canada

Salle: F 130

Résumé de l'intervention:

Cette présentation fera d’abord le point sur le diagnostic en cyber et les outils actuellement disponibles pour les adolescents. Ensuite, un nouvel outil d’évaluation, WebAdo, permettant d’évaluer la dépendance à Internet dans un milieu clinique sera présenté. Une discussion sur les enjeux et les défis cliniques associés au travail avec cette population sera ensuite effectuée. Enfin, un échange sur les solutions observées dans les différents milieux d’intervention complètera cet atelier.  

Réservez