Chargement en cours

Brunch littéraire de rentrée : Lisez-vous le belge ?

18/01/2020 - 11:00
Centre Wallonie-Bruxelles
46 RUE QUINCAMPOIX - 75004 PARIS
En savoir plus
A la faveur de la rentrée littéraire, rencontrez deux auteur/trice autour de leur récentes parutions.
Une immersion tout en douceur dans leurs univers où l’on prend le temps de se régaler avant d’écouter et d’échanger avec eux. 

Au menu :
 

- Rodéo d’Aïko Solovkine (Impressions nouvelles) 
 

Road-movie médusé, chronique sociale de la bassesse, western-fricadelle où les duels se règlent en bagnoles, Rodéo, Prix de la première œuvre de la Fédération Wallonie-Bruxelles en 2016 et réédité dans la collection Espace Nord,  est tout cela à la fois. Sombre, glaçant, captivant, intense, ce roman à la prose sèche vous fera grincer des dents. 


Aiko Solovkine est née en 1978 à Bruxelles. Elle est romancière et journaliste. Elle est aussi  autrice de deux pièces de théâtre et a également publié plusieurs nouvelles.


- Le second disciple de Kenan Görgün (Les Arènes


Belgo-turc et fils d’un imam défroqué, ayant passé toute son enfance et son adolescence à Moelenbeek, Kenan Gorgun rêvait depuis longtemps d’écrire un livre sur la question terroriste et djihadiste en Belgique. Fruit d’un travail de plus de trois ans, Le Second disciple  est une plongée dans la fourmilière radicale bruxelloise, au ras du bitume de ces quartiers communautaires et mettant la lumière sur des conflits souterrains comme les rapports parfois tendus entre maghrébins et turcs… 

L’auteur donne une note naturaliste à ce véritable thriller. Il mène une réflexion sur le projet politique du terrorisme et la théorie du « moustique contre l’éléphant » (une multiplication d’attentat de petites tailles mais totalement arbitraires pour déstabiliser l’ensemble du corps social). 

Nous retrouvons aussi les thèmes de la vengeance, de la manipulation et des rebondissements en série servis par une langue nerveuse donnant une part belle à l’action. A l’arrivée Le Second disciple est un roman noir nerveux qui nous donne aussi à réfléchir sur le monde qui nous entoure.

Né  en 1977, Kenan Görgun est l’auteur  de romans, de nouvelles, de pièces de théâtre, de scripts et de films. Il a reçu le Prix littéraire du Parlement de la fédération Wallonie-Bruxelles  pour sa pièce de théâtre J’habite un pays fantôme (Traverse). 

 

 

Réservez

Avant-première : Lucky

20/01/2020 - 20:00
Centre Wallonie-Bruxelles
46 RUE QUINCAMPOIX - 75004 PARIS
En savoir plus
Lucky, un film d’Olivier Van Hoofstadt, en sa présence
(France/Belgique – 2019 – 1h30)
Scénario : Olivier Van Hoofstadt, Mourad Dhoir.
Avec : Florence Foresti, Michaël Youn, Alban Ivanov, François Berléand, Yoann Blanc, Kody…
Production : 2.4.7 Films, Tchin Tchin Production, La Compagnie Cinématographique, Panache Production, RTBF, avec l’aide de Screen Brussels, le CCA, le Tax Shelter.
Distribution France : Apollo Films (sortie nationale : le 26 février 2020).
 
 
Par le réalisateur de Dikkenek ! En compétition officielle au Festival de la comédie de l’Alpe d’Huez 2020.
 
 
Endettés de naissance, Willy et son pote Tony ont une idée de génie pour s’en sortir financièrement : voler un chien de la brigade des stups. Mais tout ne se passe pas comme prévu et les deux compères devront s’en remettre à Caro, la plus corrompue des flics.
 
 
Plus d'infos ?

 

Réservez

Pass Cycle Pleins Feux Olivier Smolders

23/01/2020 - 18:30 au 26/01/2020 - 18:00
CWB Paris - Salle de cinéma
46, rue Quincampoix - 75004 PARIS
En savoir plus

A la faveur de l’exposition Démons et Merveilles, Critique de la raison pure – Olivier et Quentin Smolders, le Centre Wallonie-Bruxelles/Paris propose un cycle Pleins feux sur Olivier Smolders qui présente l’intégrale de ses films, avec une lecture-concert et une classe de cinéma.

Ce pass festival vous donner accès à l'intégralité du programme des Pleins Feux détaillé ci-dessous. 

En savoir plus. 

 
PROGRAMME : 

Jeudi 23 janvier 2020

20h30 : Lecture-concert (durée : 1h10)
A bâtons rompus par Olivier Smolders et la violoncelliste Léonor Swyngedouw.

 

Vendredi 24 janvier

18h30 : 4 courts métrages d’Olivier Smolders (durée totale : 1h18)
Adoration (Belgique/France - Film anonyme – 1987 – 15 min. – N/B)
Seuls (Belgique/France – 1989 – 12 min. – N/B)
Mort à Vignole  (Belgique – 1998 – film solitaire – 25 min. – N/B)
Voyage autour de ma chambre (Belgique/France – 2008 – film immobile – 26 min.)

20h30 : 3 courts métrages d’Olivier Smolders (durée totale : 1h18)
La Part de l’ombre (Belgique/France – 2014 – Film en voie de disparition – 28 min.)
La Légende dorée (Belgique/France – 2015 – Film sphérique – 25 min.)
Axolotl (Belgique/France – 2018 – Film chimérique – 25 min.)

 

Samedi 25 janvier

15h30 : Classe de cinéma
Olivier Smolders revient sur son parcours de cinéaste, depuis ses études à l’INSAS jusqu’à la réalisation et la production de ses derniers courts métrages, en passant par son unique long métrage de fiction et un documentaire inédit.
Entrée libre.

18h30 : 4 courts métrages d’Olivier Smolders (durée totale : 1h13)
La Philosophie dans le boudoir (Belgique/France – 1991 – 14 min. – N/B)
Ravissements (Belgique/France – 1991 – 7 min. – N/B)
Pensées et visions d’une tête coupée (Belgique/France – 1992 – Film pour Antoine Wiertz – 26 min.) 
L’Amateur (Belgique/France – 1997 – Film en forme de poire – 26 min. – N/B)

20h30 : Nuit Noire (Belgique/Pays-Bas – 2005 – 1h30 – inédit)

 

Dimanche 26 janvier 

16h30 : 3 courts métrages d’Olivier Smolders (durée totale : 1h06)
Neuvaine (Belgique – 1984 –Film pour amuser les chaises – 30 min. – N/B)
L’Art d’aimer (Belgique – 1985 – Film dramatique en couleurs – 15 min.)
Petite anatomie de l’image (Belgique – 2009 – Film à l’eau de rose – 21 min.)

18h30 (durée totale de la séance : 1h20) 
Point de fuite (Belgique/France – 1987 – Film pédagogique – 10 min. – couleurs)
L’Accord du pluriel (Belgique – 2017 – Documentaire – 1h10 – inédit)

 

 

Réservez

Pleins feux sur Olivier Smolders

23/01/2020 - 20:30 au 26/01/2020 - 18:30
CWB - Salle de cinéma
46 RUE QUINCAMPOIX - 75004 PARIS
En savoir plus

A la faveur de l’exposition Démons et Merveilles, Critique de la raison pure – Olivier et Quentin Smolders, le Centre Wallonie-Bruxelles/Paris propose un cycle Pleins feux sur Olivier Smolders qui présente l’intégrale de ses films, avec une lecture-concert et une classe de cinéma.
 

En savoir plus. 

 
PROGRAMME :
 

Jeudi 23 janvier 2020
 

20h30 : Lecture-concert (durée : 1h10)
A bâtons rompus par Olivier Smolders et la violoncelliste Léonor Swyngedouw.

 

Vendredi 24 janvier
 

18h30 : 4 courts métrages d’Olivier Smolders (durée totale : 1h18)
Adoration (Belgique/France - Film anonyme – 1987 – 15 min. – N/B)
Seuls, co-réalisé avec Thierry Knauff (Belgique/France – 1989 – 12 min. – N/B)
Mort à Vignole  (Belgique – 1998 – film solitaire – 25 min. – N/B)
Voyage autour de ma chambre (Belgique/France – 2008 – film immobile – 26 min.)

 

20h30 : 3 courts métrages d’Olivier Smolders (durée totale : 1h18)
La Part de l’ombre (Belgique/France – 2014 – Film en voie de disparition – 28 min.)
La Légende dorée (Belgique/France – 2015 – Film sphérique – 25 min.)
Axolotl (Belgique/France – 2018 – Film chimérique – 25 min.)

 

Samedi 25 janvier
 

15h30 : Classe de cinéma
Olivier Smolders revient sur son parcours de cinéaste, depuis ses études à l’INSAS jusqu’à la réalisation et la production de ses derniers courts métrages, en passant par son unique long métrage de fiction et un documentaire inédit.
Entrée libre.
 

18h30 : 4 courts métrages d’Olivier Smolders (durée totale : 1h13)
La Philosophie dans le boudoir (Belgique/France – 1991 – 14 min. – N/B)
Ravissements (Belgique/France – 1991 – 7 min. – N/B)
Pensées et visions d’une tête coupée (Belgique/France – 1992 – Film pour Antoine Wiertz – 26 min.) 
L’Amateur (Belgique/France – 1997 – Film en forme de poire – 26 min. – N/B)
 

20h30 : Nuit Noire (Belgique/Pays-Bas – 2005 – 1h30 – inédit)

 

Dimanche 26 janvier 
 

16h30 : 3 courts métrages d’Olivier Smolders (durée totale : 1h06)
Neuvaine (Belgique – 1984 –Film pour amuser les chaises – 30 min. – N/B)
L’Art d’aimer (Belgique – 1985 – Film dramatique en couleurs – 15 min.)
Petite anatomie de l’image (Belgique – 2009 – Film à l’eau de rose – 21 min.)
 

18h30 (durée totale de la séance : 1h20) 
Point de fuite (Belgique/France – 1987 – Film pédagogique – 10 min. – couleurs)
L’Accord du pluriel (Belgique – 2017 – Documentaire – 1h10 – inédit)

 

 

Réservez

Rencontre : Joie sans raison - Jacques Sojcher

28/01/2020 - 20:00
Centre Wallonie-Bruxelles
46 rue Quincampoix - 75004 PARIS
En savoir plus
Soirée consacrée à Jacques Sojcher à l’occasion de la sortie de Joie sans raison aux éditions Fata Morgana.
 
Depuis La démarche poétique (10/18), son premier livre, l’écriture de Jacques Sojcher, professeur de philosophie et néanmoins maître d’incertitude, propose une délicieuse et ironique variation sur les thèmes chers à l’auteur : amours aux reflets infinis, savoirs sans secours du concept, poésie du quotidien nimbée d’auto-dérision. Pour fêter ses quatre-vingts printemps, il publie un recueil dans lequel s’interroge sur la joie, sur ses ressorts, sa complexité, son ontologie.
 
La joie dépasse toute raison, toute explication. Elle ne communique pas, mais dans les mots, soudain, apparaît une voix. La joie fait du corps une voix. La joie donne ce qui est perdu. C’est le poème sans sujet. Revenir à Spinoza, à la joie quand l’esprit et le corps passent «à une plus grande perfection», à Nietzsche et à son oui à la terre, à Rilke, pour qui «être ici est une splendeur», à Deleuze, qui délire la langue, à ce vers de Rimbaud : «Arrivée de toujours qui t’en iras partout». La pensée et la poésie donnent une joie sans sujet. La joie d’Achab devant la grande baleine blanche. La joie de Proust devant la madeleine. La joie de Kafka devant le nom de Milena. La joie qui rend visible l’illisible, vivants les morts.
 
Le poète dialogue avec Véronique Bergen, poétesse et philosophe. Avec la participation de la cantatrice et comédienne Clotilde van Dieren.
Plus d'infos ?

 

Réservez

Listen! Festival au CWB

01/02/2020 - 18:30
CWB - Salle de spectacle
46 RUE QUINCAMPOIX - 75004 PARIS
En savoir plus

En 4 éditions Listen! s’est imposé comme "le" rendez-vous des scènes alternatives electro et dance sur Bruxelles.

Dans le cadre des IN-Situ Echo du CWB.Paris: Listen! inaugure les Cartes Blanches 2020.

En guise de teasing de la prochaine édition bruxelloise: le 1er février au Centre découvrez ce line-up made in BXL: Sagat, Weird Dust & Lawrence Le Doux de Culte Agency + Roméo Poirier, Céline Gillain et Susobrino de l’agence Niente.

Crée en 2016, le Listen! a pour ambition de rassembler les différentes scènes musicales alternatives de la capitale belge et de représenter la diversité unique de Bruxelles. Du hip hop à la house, de l'électronique aux sons globaux, Listen! relie tous les points, réunit labels et collectifs, quels que soient leur style musical et leur orientation.

Avec la complicité de:  Listen ! Festival, Culte Agency et l’agence Niente
 

LINE UP :
 

Sagat ‘live' 
Weird Dust ‘live' 
Lawrence Le Doux ‘live' 
Roméo Poirier ‘live' 
Céline Gillain ‘live' 
Susobrino ‘live' 

 

Plus d'infos ?

Réservez

Belgian Theory #2 V.Despret, P-O. Dittmar & L.De Sutter

04/02/2020 - 19:30
Centre Wallonie-Bruxelles
46 rue Quincampoix - 75004 PARIS
En savoir plus
Au travers de cette soirée menée par le philosophe, essayiste et éditeur bruxellois Laurent de Sutter, notre leitmotiv sera le suivant : cela a-t-il un sens de parler de Belgian Theory - comme on parle de French ou d’Italian Theory ?

 
Les rencontres de ce cycle initié en 2019 ont lieu à la faveur de la parution d’un ouvrage référent. Le but ? Démontrer que la pensée belge, loin d’être isolée, tire aussi sa spécificité de réseaux d’ententes et de complicités dont elle dispose dans le monde entier – à commencer par la France. Mais il sera aussi de bien convoquer une réflexion sur les possibles traits de démarcation d’une spécificité belge dans le domaine de la pensée, au-delà des écoles et des disciplines. Une singularité qui ne se définirait pas comme un trait national, mais comme un agencement inédit d’histoires, d’institutions, de pratiques, de rencontres et d’épreuves qui ne se confrontent sans doute qu’en Belgique.

 
Dans son dernier ouvrage, Habiter en oiseau (Actes Sud, 219) la philosophe des sciences Vinciane Despret s’interroge sur ce que serait un territoire du point de vue des animaux. Elle mène l’enquête auprès d’ornithologues. Plus largement, cette philosophe des sciences étudie aussi bien le «comment vivre» avec l’animal que les questions, proprement politiques à ses yeux, posées par les pratiques psychothérapeutiques avec l’homme.

 
Pierre-Olivier Dittmar est historien, maître de conférences à l'EHESS, membre du Groupe d'Anthropologie Historique de l'Occident Médiéval (GAHOM). Ses travaux portent sur les interfaces avec les non-humains au cours d’un long Moyen Âge, qu’il s’agisse des animaux, des invisibles, ou des artefacts.
Plus d'infos ?

 

Réservez

MICRODANSE #3

06/02/2020 - 20:00
CWB - Salle de spectacle
46 RUE QUINCAMPOIX - 75004 PARIS
En savoir plus
Une soirée inédite - Focus sur trois chorégraphes contemporains belges &suisse
Lara Barsacq (FWB) – Jonathan Schatz (FWB) – Anna Marija Adomaityté (CH)
Une Percée dans les territoires du mouvement

▷ #IDA (extrait) est un hymne à Ida Rubinstein, danseuse légendaire des Ballets russes, muse de Serge Diaghilev, qui créa la sensation à Paris au début du vingtième siècle par son charisme, sa beauté et sa présence sulfureuse. La danseuse effeuillait son costume et se dénudait, triomphe et renommée sont immédiats. Par cet acte provocant et libérateur, Ida Rubinstein entre dans l’histoire de la danse, de la performance et du féminisme. Sur scène, trois artistes célèbrent et chantent la mémoire, la gloire, l’absence d’Ida. Lara Barsacq compose une ode à la liberté et aux figures tutélaires qui insufflent énergie et audace en mêlant l’historique et le trivial, le grandiose et l’absurde, les souvenirs personnels et les archives.
 
▷ MINAKAMI est une rencontre entre le chorégraphe Jonathan Schatz, l’artiste numérique Yannick Jacquet et le compositeur Thomas Vaquié Music. L’installation plastique oscille lentement, s’imprègne des mouvements de l’eau et cultive la patience du regard. La technologie est ici utilisée pour aller vers la contemplation. La composition musicale méditative et profonde trouve son inspiration dans le Shō, instrument à vent traditionnel japonais. Les mouvements explorent quant à eux l’amplitude des états de transe. Devenir créature dans le silence du geste, faire corps avec ce qui est là, maintenant et laisser apparaitre ce qui nous donne l’impulsion. Cette pièce, fortement inspirée par la méditation Zen et les arts japonais, est une ode à la douceur et à la patience.
 
▷ Dreamline explore les tentatives d’un corps à échapper au dispositif gestuel auquel il est contraint. Dans certains environnements de travail, des gestes, purement utilitaires, peuvent être répétés des heures durant à un rythme effréné. Anna-Marija Adomaityté étudie alors le pouvoir de l’esprit à accéder, par instant, à un étrange état de liberté́. En Lituanie et en Suisse, elle a rencontré des femmes de parcours et d’âges variés qui travaillent dans des fastfood. Que font-elles ici ? Quelle forme d’oppression connaissent-elles ? Quelle expérience font-elles du temps qui passe ? À quoi songent-elles pendant leur service ?
 
Une co-présentation de Grand Studio, de L'Abri, du Centre Wallonie-Bruxelles, du Centre culturel suisse et du 140

Plus d'infos ?

Réservez

Baloji Meets Marvin Gaye in Ostende!

12/02/2020 - 19:00
Centre Wallonie-Bruxelles
46 RUE QUINCAMPOIX - 75004 PARIS
En savoir plus

19h : Performance vidéo : Baloji

Rappeur, auteur-compositeur et réalisateur, après trois albums, Baloji est désormais un artiste accompli, à la renommée internationale. À l’image de Peau de chagrin/Bleu de Nuit ou de Zombies, ses vidéos sont de véritables œuvres d’art qui circulent dans les festivals du monde entier.

20h : Projection : Remember Marvin Gaye

Réal. : Richard Olivier - Belgique - 2002 - 56 min

En 1981, épuisé, pourchassé par le fisc américain, en proie à de nombreux problèmes familiaux, Marvin Gaye trouve refuge à Ostende. Il y restera plus d’un an. C’est à cette époque que Richard Olivier réalise Marvin Gaye transit Ostende, un document exceptionnel sur un artiste génial en proie au mal de vivre et dont la disparition tragique en 1984 n’a fait que renforcer ce film incontournable et indispensable. Vingt ans après ce tournage, le réalisateur a voulu prolonger son travail en partant de la dédicace d’une photo que lui a signée Marvin Gaye lors de leur rencontre... Bouleversant...

De High Energy d’Olivier Monssens en ouverture de FAME 2019 à Rage de Dominique Lohlé and Guy-Marc Hinant en 2017, FAME a toujours réservé une place de choix à la Belgique au cœur du festival.

 
 
Plus d'infos ?

 

Réservez

ALEA(s) - FAME 2020

12/02/2020 - 21:15
Centre Wallonie-Bruxelles
46 rue Quincampoix - 75004 PARIS
En savoir plus
Performance audiovisuelle
 
ALEA(s) est un collectif audiovisuel basé à Bruxelles, qui rassemble les talents de l’illustrateur FSTN , du musicien et facteur de synthétiseur Shakmat , et du motion designer Boris Wilmot.
 
Né de l’envie de proposer une expérience unique et vivante, ALEA(s) délivre des performances improvisées bouillonnantes créées sur le moment, qui mêlent dessin, animation vidéo et musique électronique. Installés au milieu de leur audience, les trois membres s’activent pour créer leur oeuvre, sans filet. Le public observe toutes les étapes de cette création : de l’implication physique de l’illustrateur dans ses dessins, jusqu’au résultat animé hypnotique et incisif projeté en grand, qui enfonce la brêche créée par une musique intense et organique. Les performances d’ALEA(s) sont souvent décrites comme immersives, brutes et denses.
Plus d'infos ?

 

Réservez

Concert : ESINAM

27/02/2020 - 20:00
CWB - Salle de spectacle
46 RUE QUINCAMPOIX - 75004 PARIS
En savoir plus
Dès les premières notes Esinam Dogbatse nous transporte avec son premier EP Éponyme dans son univers afro-futuriste.
Née d’une mère ardennaise et d’un père ghanéen, ses compositions portent ce magnifique mélange culturel et nous confronte à des mélodies magnifiées.
Sur scène, Esinam mélange les instruments traditionnels tels que le tama, la kalimba et le pandeiro ainsi que les sons de sa flûte traversière et sa voix soul - Une véritable
multi-instrumentiste ESINAM s’est fait remarquer et apprécié auprès d’artistes comme Témé Tam, Mélanie De Biasio, et Selah Sue, qui l’ont invitée en première partie de leurs propres concerts.
 

Plus d'infos ?

Réservez

Concert : cabane "Grande est la maison"

14/05/2020 - 20:00
CWB - Salle de spectacle
46 RUE QUINCAMPOIX - 75004 PARIS
En savoir plus

Pour le premier album de cabane, le compositeur belge Thomas Jean Henri réunit l’Américain Will Oldham (Bonnie ‘Prince’ Billy) et l’Anglaise Kate Stables (This Is The Kit) pour interpréter des morceaux arrangés par Sean O’Hagan (The High Llamas). Un casting de rêve pour des chansons aux frontières du folk et de la pop orchestrale. Loin des humeurs du monde, grande est la maison sera un abri pour les amoureux de Nick Drake ou Vashti Bunyan.
 

Plus d'infos ?

Réservez