Événement

Talent Solo #4 : Cyril Benhamou

04/03/2018 - 18:00
Cave Bianchi
7, rue Raoul Bosio
06300 Nice
FRANCE

Contact organisateur

Imago records & production

Numéro de licence : 2-1101479 & 3-1101480

Téléphone : 0954261591


Partager

Cave Bianchi 1860 « Nice : une cave intemporelle »

Une belle cave à l’ancienne, son caviste de charme, son choix imposant : Alain Angenost, notre correspondant de la Côte d’Azur nous dit tout…

La devanture de cette cave, qui constitue le plus ancien commerce de vins et spiritueux de Nice, nous ramène un siècle et demi en arrière. Mais Franck Obadia qui en est le gérant est tout ce qu’il y a d’actuel. Il la couve, la conservant précieusement dans son « jus », entre vieilles pierres, poutres, boiseries avec antique téléphone. Le tonneau à l’accueil et le vélomoteur devant la façade hors d’âge, classée aux monuments historiques, rappellent les jeunes années où l’insouciance était à tous les coins de rue.

Sur les étagères remarquablement fournies dans tous les vignobles, de Bordeax en Loire, de Bourgogne en Vallée du Rhône, les petits et grands crus de toutes les régions, à commencer par la Provence, avec l’Escarelle dans le Var, Bellet à Nice, Moulins des Costes à Bandol mais aussi « Entre Terre et Mer » en AOC Provence, jouxtent de jolis flacons de spiritueux souvent méconnus. Franck Obadia, issu d’une vieille famille de vignerons pieds noirs qui approvisionnait, entre autres, ce commerce, l’a racheté en 1998, bouclant la boucle. Dix ans plus tard, face à sa boutique, ce sommelier expert et passionné a installé dans les galeries voûtées de ce qui fut jadis les chais d’un Couvent Dominicain, un musée du vin que l’on peut privatiser.

Dans ce lieu unique, des dégustations initiatiques avec sommelier-conseil y sont proposées. Celles-ci peuvent s’accompagner d’amuse-bouches, de petits plats tout frais ou s’imaginer en cocktails dînatoires. Parmi les objets et œuvres hétéroclites autour du vin, les soirées à thème (vignerons et artistes, jazz ou classique autour des trois couleurs, expositions, etc.) ouvrent les sens et  le cœur. L’esprit bacchique, qui règne en ces lieux, fait le reste.

 Source : http://www.gillespudlowski.com

Laisser un commentaire